(Photo by Scott Olson/Getty Images)

Incarcéré, R. Kelly encourt jusqu’à 70 ans de prison

Sa caution a été fixée à un million de dollars.

(Photo by Scott Olson/Getty Images)

Depuis la diffusion du documentaire choc Surviving R. Kelly le mois dernier, les révélations sur les agissements du chanteur se multiplient. Un effet boule de neige qui aura eu raison de l’omerta autour de l’artiste, puisque l’auteur de "You Are Not Alone" a été inculpé vendredi soir pour abus sexuels - dont certains sur mineurs - avec circonstances aggravantes. R. Kelly s’est lui-même rendu aux autorités du comté de Cook (Illinois), près de Chicago, après qu’un mandat d’arrêt a été émis. Il a été interdit de contact avec quiconque de moins de 18 ans, ainsi qu’avec les victimes ou témoins de l’affaire. Il a également dû remettre son passeport aux policiers.

Publicité

Les crimes présumés s’étalent de 1998 à 2010 et concerneraient quatre victimes. Parmi elles, trois étaient mineures au moment des faits. R. Kelly sera convoqué devant un juge le 8 mars prochain, et devra faire face à dix chefs d’accusation. Pour chacun d’eux, il encourt une peine allant de 3 à 7 ans de prison s’il est reconnu coupable. Sachant qu’aux USA les chefs d’accusation sont cumulables, il peut donc écoper d’une peine maximale de 70 années de réclusion.

Sa caution a été fixée à un million de dollars. Une somme que le chanteur n’a pu régler même si selon le système américain, seulement 10 % du montant (100 000 $) doivent être déposés. "Il devrait être riche à ce moment de sa carrière, mais à force de mauvaise gestion, à cause de son entourage, de mauvais contrats […], il n’a plus vraiment d’argent à ce stade", a expliqué à ce propos l’avocat du chanteur, Steve Greenberg, comme le rapporte l’Agence France Presse.

Accusé depuis des décennies, l’interprète du tube "I Believe I Can Fly" a donc passé le week-end derrière les barreaux. Et ce même si pour Steve Greenberg toutes les victimes présumées du chanteur "mentent […] pour se faire de l’argent" sur le dos de R. Kelly. Une drôle de stratégie puisqu’il semble être complètement fauché. Cependant, la légende du R’n’B garde la cote auprès de ses fans les plus fidèles, puisque comme le relate HotNewHipHop, des admiratrices du chanteur de 52 ans tentent de rassembler les 100 000 dollars requis pour payer la fameuse caution.

Publicité

Ce nouveau rebondissement dans cette affaire intervient après qu’un avocat a envoyé au procureur du comté une vidéo de R. Kelly ayant des rapports sexuels avec une mineure de 14 ans. De plus, comme l’explique Pitchfork, la justice disposerait de preuves très concrètes des agissements de l’artiste. R. Kelly avait déjà été inculpé en 2002 pour s’être filmé en ayant des relations sexuelles avec une fille de 14 ans, avant d’être étrangement acquitté en 2008.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 25/02/2019

Pour vous :