AccueilMusique

Il faut fermer les yeux pour pouvoir écouter le nouveau Local Natives

Publié le

par Chayma Mehenna

Le groupe californien Local Natives a mis en ligne un nouveau morceau intitulé "I Saw You Close Your Eyes". Il est à prendre littéralement puisqu'il faut fermer les yeux pour pouvoir l'écouter.

© Bryan Sheffield/Facebook/Local Natives

Y a-t-il une meilleure façon d’écouter de la musique que celle qui consiste à fermer les yeux et à se laisser porter ? Ce n’est un secret pour personne, lorsque les paupières sont closes, les autres sens se voient plus mobilisés qu’à l’accoutumée. À l'écoute, on perçoit mieux les nuances, on laisse libre court à notre imagination, à nos pensées qui tourbillonnent ou se taisent, surtout, on est plus concentrés. Si c'est une pratique qu'il est intéressant de proposer, peu d'entre nous sont ceux qui prennent le temps de débrancher pour s'immerger dans un bain musical. Inutile de l'ajouter, écouter des morceaux dans les transports ou en faisant le ménage ne laisse que peu à la musique la possibilité d'avoir une influence importante.

Dans leur nouveau titre sorti le 23 mars, le chanteur des Local Natives énonce "I Saw You Close Your Eyes". Des paroles à prendre littéralement puisque le groupe s'est amusé à créer toute une page Web sur ce sujet. Afin de proposer un rituel d'écoute fort, une manière différente de découvrir leur création, leur site CloseYourEyes.net indique des conditions précises d'écoute. Il faut ainsi enlever ses lunettes, se positionner face à sa webcam, éteindre les lumières et augmenter la luminosité de son ordinateur au maximum pour que le morceau "I Saw You Close Your Eyes" démarre.

Il faut garder les yeux clos durant l’entièreté du morceau pour pouvoir l'écouter d'une traite. À chaque regard à la webcam, la chanson s'arrête. Le titre est bien évidement sur Spotify mais nous avons décidé de ne pas l’intégrer ici, histoire que vous fassiez l’effort de procéder à leur guise et de laisser sa chance à ce beau concept innovant. Ça vous donnera peut-être des idées pour vos prochaines sessions d'écoute...

À voir aussi sur konbini :