AccueilMusique

Ice Cube collabore avec Trump pour les Afro-Américains... et déçoit les Afro-Américains

Publié le

par Valentin Després

Le rappeur est vivement critiqué depuis qu’il a offert son aide aux équipes de campagne du candidat républicain.

Une collaboration déconcertante secoue l’Amérique, à moins de trois semaines du début de l’élection présidentielle. Katrina Pierson, l’une des conseillères de longue date de la campagne de Donald Trump, a remercié mardi sur Twitter le rappeur Ice Cube pour son aide dans le cadre de l’élaboration du "Platinum Plan", un ensemble de mesures en faveur de la population noire. Il n’a pas fallu longtemps pour que cette association soit perçue comme une façon de détourner l’électorat afro-américain de Joe Biden.

L’artiste s’est toujours montré très engagé pour la cause noire-américaine. Il est d’ailleurs à l’initiative du "Contract with Black America" (CWBA) : un ensemble de propositions politiques censées améliorer le quotidien de la population noire. Dans la foulée des remerciements de la conseillère de Trump, Ice Cube a livré sa propre vérité, sur le même réseau social. "Les faits : je sors le CWBA. Les deux partis me contactent. Les démocrates ont dit qu’ils nous parleraient après l’élection. L’équipe de campagne de Trump a fait quelques ajustements de ses plans après nous avoir parlé du CWBA." La réactivité des républicains l’aurait incité à s’asseoir à la table des discussions. L’ancien compagnon d’Eazy-E et de Dr. Dre a ensuite été accusé de soutenir le mauvais camp. "La population noire ne peut pas se permettre de ne pas négocier avec les détenteurs du pouvoir, autrement sa condition ne changera jamais", a-t-il contre-argumenté. 

500 millions de dollars pour la communauté afro-américaine

Le “Platinum Plan”, conçu par les équipes de campagne de Donald Trump, comprend différentes mesures. S’il décroche un second mandat, le président promet de consacrer 500 millions de dollars à l’amélioration des conditions de vie des Afro-Américains. Ce plan permettrait de créer trois millions de d’emplois, de faciliter l’accès à l’éducation et de proposer une couverture médicale moins onéreuse.

"Est-ce qu’Ice Cube a au moins fait admettre à Trump que le racisme systémique était réel ?, s’est interrogé l’écrivain et journaliste américain Touré Neblett. Trump a prouvé qu’il était notre ennemi. Ne pensez jamais qu’il sera là, un jour, pour nous. Ice Cube ne voit-il pas qu’il est manipulé ?" L’associé et manager d’Ice Cube, Jeff Kwatinetz, affirme de son côté que l’ancien membre d’NWA "ne soutient pas Trump" mais qu’il "veut confronter le pays à ses 450 années d’oppression des noirs et qu’il parlera à qui que ce soit en position d’aider".

Dans une vidéo postée le 11 octobre dernier, le MC californien s’est confié : "Aucun président n’a été bon envers nous. Je ne fais confiance à aucun d’eux. Mettre nos espoirs et nos rêves derrière n’importe lequel d’entre eux ne fonctionne pas. Nous devons leur faire faire ce que nous voulons, et il n’y a que peu de moyens de faire cela. […] Les républicains ont mis 500 millions sur la table mais qui sait ? Qui sait ce qui va réellement arriver ?" Ce qui est sûr en revanche, c’est que les fans de l’auteur d'"Arrest the President", un morceau anti-Trump de la première à la dernière seconde, n’avaient pas vu arriver le rapprochement de leur idole avec le camp du président Trump. 

À voir aussi sur konbini :