Hot Summer 1989 : la playlist rétro rap pour accompagner vos rides estivales

Il y a 30 ans, l'été était très chaud. Retour en 89 morceaux sur cet âge d'or de la musique rap et du style urbain intemporel.

L’ambiance est moite à New York pendant le mois d’août 1989. C’est le décor qu’a choisi Spike Lee pour son film de tension et de canicule : Do the Right Thing. Au milieu de cette lutte, Radio Raheem est un personnage plein de convictions, son ghetto-blaster toujours avec lui, hurlant "Fight the Power" de Public Enemy.

Publicité

C’est cette personnalité qu’on a choisie pour illustrer la playlist Hot Summer 1989, qui va vous accompagner dans le cœur de l’été. Car cette urgence, cette révolte sous chaleur intense, est aussi le climat qui règne globalement cette année-là sur le rap américain.

Présent depuis dix ans dans le paysage musical, le rap devient vraiment un genre fort et très écouté à la fin des années 1980. Des styles très différents émergent et une toute nouvelle façon de débiter les mots apparaît, surtout emmenée par Rakim et LL Cool J.

Publicité

En 1989, de nombreux artistes sont déjà sur leur deuxième album, comme Big Daddy Kane, Biz Markie, EPMD, Geto Boys, Beastie Boys, Public Enemy, Jazzy Jeff and The Fresh Prince ou encore Eric B. and Rakim. Des propositions compactes et brutes, qui s’étoffent et se diversifient.

D’autres artistes attaquent carrément le troisième opus, comme les vétérans Ice T ou LL Cool J, pendant qu’émergent des nouveaux talents nommés Too $hort, De La Soul, Gang Starr, A Tribe Called Quest, Nice & Smooth, 3rd Bass ou Low Profile. On retrouve aussi Queen Latifah et MC Lyte parmi les premières dames du rap qui se font une place grâce à un talent incroyable.

Publicité

Parmi nos préférés et moins connus, on peut citer The D.O.C. et son classique premier album entièrement produit par Dr. Dre, la force extrême de Black, Rock and Ron sur leur seul et unique disque, ou l’énergie communicative de Stezo, danseur d’EPMD qui livre un énorme Crazy Noise.

Il y a aussi King Sun et son album XL qui fait trembler les murs comme un coup de poing de Mike Tyson. Et puis on découvre les premières apparitions de Jay-Z sur l’album de son mentor The Jaz aka Jaz-O. Le résultat donne une année vraiment hors norme niveau rap.

Publicité

Hot Summer 1989 : la playlist

Voici donc une playlist de 89 morceaux tirés de 1989 pour se replonger dans cette période unique où les breakbeats de James Brown rencontrent les rimes riches de Kool G Rap et les délires électroniques de la Miami bass. Quelque part, tout ce que vous écoutez maintenant commence là.

Par Aurélien Chapuis, publié le 05/08/2019

Copié

Pour vous :