AccueilMusique

Arrêté par la police parce qu'il chantait du Beyoncé trop fort

Publié le

par Juliette Geenens

Un homme s'est retrouvé menotté par les autorités d'Atlanta, parce qu'il chantait trop bruyamment le titre "Formation" dans un centre commercial à Atlanta. 

La passion d'un fan pour son idole n'est pas forcément comprise de tous. Surtout pas de ces policiers d'Atlanta venus arrêter un homme dans un centre commercial, parce qu'il chantait trop fort... une chanson de Beyoncé. Dans une vidéo mis en ligne le 7 mai dernier, on y voit un homme, à la fois motivé et très sérieux, crier les paroles de "Formation", extrait du dernier album de Queen B. "When he fuck me good I take his ass to Red Lobster, cause I slay..."

Il marche tranquillement dans un complexe commercial, le Lenox Mall, à Atlanta, chantant à tue-tête, tandis que deux officiers de police lui passent les menottes. Une semaine plus tard, les autorités d'Atlanta ont envoyé un communiqué adressé au magazine NME, pour expliquer le contexte de cette arrestation, qu'on pourrait estimer abusive :

"Le sujet de la vidéo, vu en train de chanter bruyamment, a été détenu brièvement afin d'éviter d'autres perturbations. Une fois qu'il a été transféré dans le bureau de la sécurité, il a reconnu être patient d'un établissement psychiatrique et qu'il n'avait pas pris ses médicaments."

Un porte-parole de la police a également précisé qu'aucune charge n'avait été retenue contre l'homme, apparemment fan de la superstar américaine, mais qu'il n'est désormais plus autorisé à fréquenté le Lenox Mall de la ville. Ouf, il n'est donc pas interdit de chanter du Beyoncé dans un lieu public. A condition de le faire à un niveau de décibels convenable.

À voir aussi sur konbini :