AccueilMusique

Ce traducteur russe a été bloqué malgré lui dans le boys band d’une téléréalité chinoise

Publié le

par Hong-Kyung Kang

Après trois mois d’émission, il est devenu l’idole des téléspectateurs et leur a demandé de voter contre lui pour pouvoir partir.

Il y a des jours où rien ne se passe comme prévu, où le cours des événements nous échappe, et où on se retrouve dans des situations totalement absurdes. "Qu’est-ce que je fous là", se demande-t-on alors. Cette terrible question, Vladislav Ivanov se l’est très souvent posée ces dernières semaines : ce jeune Russe de 27 ans a participé à une téléréalité chinoise… malgré lui.

Quand rien ne se passe comme prévu

Tout commence lorsque Ivanov, jeune homme originaire de la ville de Vladivostok, intègre le staff de l’émission chinoise Produce Camp 2021 en tant que traducteur grâce à ses compétences en mandarin. Le concept du show est simple : des candidats se livrent une compétition en chant et en danse, afin d’être retenus pour former un tout nouveau boys band.

Quand Ivanov prend son poste de traducteur, il n’a aucune ambition dans le show. Pourtant, sa plastique parfaite attire l’œil des producteurs de l’émission, qui lui demandent s’il ne veut pas tenter sa chance… en tant que candidat. Le jeune homme accepte la proposition sans réellement en mesurer les conséquences. Une décision qu’il va vite regretter : selon son contrat, Ivanov est désormais contraint de participer à une compétition qu’il ne peut quitter que grâce au vote des téléspectateurs.

C’est ainsi que le jeune Russe se voit embarqué malgré lui dans une aventure folle, entre nuits passées dans un dortoir aux côtés des autres participants devenus ses camarades et cours de danse qui s’éternisent jusqu’à 5 heures du matin. Ivanov est épuisé, et devient le candidat le moins enthousiaste de l’histoire des télécrochets. Il n’a jamais aspiré à se tenir sous le feu des projecteurs, et ne fournit donc aucun effort, au grand dam de ses coachs :

Ironie du sort, Ivanov plaît aux téléspectateurs, et ces derniers, par leurs votes, l’obligent à continuer la compétition pendant près de trois mois. Le jeune homme n’en peut plus, et adresse donc des messages au public, lui demandant d’arrêter de le soutenir. Dans un épisode, il déclare : "Ne me faites pas aller en finale s’il vous plaît, je suis fatigué."

Finalement, ses vœux sont exaucés, et Ivanov est éliminé de l’émission samedi 24 avril : il est enfin libéré de cette vie qu’il ne voulait pas mener. Cette histoire a en outre déchaîné beaucoup de passions : si certains téléspectateurs, particulièrement sadiques, souhaitaient voir le jeune homme continuer ses "heures supplémentaires" (une métaphore pour signifier un travail long et harassant, dans un pays où le prolongement des horaires de bureau est très fréquent), d’autres ont été très amusés par son attitude blasée.

De plus, une campagne #FreeLelush (Lelush ayant été le nom de scène d’Ivanov pendant sa participation à l’émission) avait même été lancée en Russie. Lelush est désormais bien libre, et il ne sera donc pas la première pop star chinoise russe. 

À voir aussi sur konbini :