AccueilMusique

Guns N' Roses devrait réunir son line-up original pour une tournée des stades

Publié le

par Théo Chapuis

La rumeur d'une reformation de Guns N' Roses prend de l'ampleur alors que Slash a confirmé à "Billboard" son retour dans le groupe qui l'a révélé.

Slash, Duff McKagan, Axl Rose, Izzy Stradlin et Steven Adler : Guns N' Roses à l'aube de la gloire

Depuis quelques semaines, le site web du groupe rhabillé aux couleurs de l'ancien logo du groupe de rock mythique (sans compter la réapparition de goodies célébrant la même période) mettait la puce à l'oreille de nombreux observateurs. Aujourd'hui, Guns N' Roses semble enfin prêt à se rassembler sous sa forme de 1987 pour une série de concerts, comme l'annonce Billboard.

Si on ne sait pas avec certitude si l'intégralité du combo qui a composé Appetite For Destruction se retrouvera ensemble sur scène, le magazine américain annonce au moins pour certain le retour à son poste du guitariste Slash – Axl Rose étant l'unique membre du line-up original à avoir conservé sa place au sein de Guns N' Roses. La dernière fois que ces deux-là étaient réunis sur scène, c'était le 17 juillet 1993 au River Plate Stadium de Buenos Aires.

Or les afficionados des sales kids de Los Angeles ont des raisons de croire à un retour en bonne et due forme : cet été, Guns N' Roses sera la tête d'affiche du festival Coachella – qui devrait annoncer son programme 2016 dans quelques jours. Le groupe serait en parallèle en négociation avec les promoteurs pour une tournée de 25 stades en Amérique du Nord. Toujours selon le magazine spécialisé dans le show business, un concert de Guns N' Roses coûte la bagatelle de 3 millions de dollars (environ 2,75 millions d'euros).

Un premier album vendu à 18 millions d'exemplaires

Leur premier album, le mythique Appetite For Destruction, est un record de ventes de disques aux Etats-Unis, porté par des singles à la dynamite comme "Welcome To The Jungle", "It's So Easy" ou "Sweet Child o' Mine". Avec 18 millions de pièces écoulées recensées en 2008, c'est seulement le 11e disque le plus vendu des Etats-Unis, mais il arrive à la première place concernant le premier album composé par un artiste.

Depuis 1993, le groupe n'a produit qu'un seul disque (Chinese Democracy, en 2008) et n'a pas su retrouver de dynamique après les départs successifs d'Izzy Stradlin, Slash, Duff McKagan et Steven Adler au cours des années 1990. Ne reste plus qu'à espérer très fort voir un jour "Paradise City" joué par le line-up mythique de Guns N' Roses dans nos contrées européennes... Et si possible, à un prix honnête : aux Etats-Unis, les tickets se négocieraient autour de 275 dollars (250 euros).

À voir aussi sur konbini :