AccueilMusique

Glenn Frey, le guitariste des Eagles, est mort

Publié le

par Théo Chapuis

Lundi 18 janvier, Glenn Frey succombait à la maladie. Guitariste et membre fondateur des Eagles, il avait coécrit les paroles du célèbre "Hotel California".

Glenn Frey, armé d'une Les Paul et d'une moustache, en 1978 (© Doug Griffin/Toronto Public Library).

Glenn Frey était l'un des membres fondateurs de Eagles, groupe de rock américain célèbre dans le monde entier pour son tube "Hotel California" (1976). Le guitariste est décédé lundi 18 janvier d'une pneumonie, à New York, à l'âge de 67 ans.

Sur Facebook, le groupe de Los Angeles annonçait la triste nouvelle à ses fans :

"Glenn a mené une courageuse lutte lors des semaines précédentes [...] Les mots ne peuvent décrire ni notre peine, ni notre amour et notre respect pour tout ce qu'il nous a légué, à nous, à sa famille, à la communauté des musiciens et aux millions de fans du monde entier."

Bien que les Eagles étaient connus pour symboliser l'ambiance douce et légère de la Californie, ni Glenn Frey ni aucun autre membre fondateur du groupe n'en était originaire. Frey est né à Detroit (Michigan) et a appris le piano dès l'âge de 5 ans avant de se concentrer sur la guitare. Après de multiples expériences musicales dans les années 1960, il intègre en 1968 le groupe de Bob Seger, qui lui donne l'inspiration et le courage d'écrire ses propres titres.

Il joue de la guitare et chante les chœurs sur le titre "Ramblin' Gamblin' Man" de The Bob Seger System :

Attiré, comme tout un tas de musiciens américains à la fin des années 1960, par Los Angeles, il y fait la rencontre, sous la houlette de Linda Ronstadt, de Don Henley, Randy Meisner et Bernie Leadon. Après avoir joué le rôle de solide backing band pour la chanteuse, le quatuor s'émancipe et forme le groupe Eagles, en 1971.

Chanteur du "meilleur single rock" de 1972

Durant la période 1971-1980 où le groupe aux trois guitaristes est en activité, Glenn Frey, qui joue de la guitare et du clavier, écrit et coécrit de nombreux titres, notamment "Take It Easy", avec son ami musicien Jackson Browne, qui deviendra un classique des Eagles.

Un critique de Rolling Stone écrit en 1972 :

"C'est tout simplement le meilleur single rock à être sorti cette année-là. Dès la première écoute, on remarque que cette chanson a tout ce qu'il faut : un rythme dansant, une mélodie accrocheuse, des paroles intelligentes et affirmées, un arrangement puissant qui mixe guitare électrique et banjo, ainsi qu'un chant frais accompagné d'une quadruple harmonie vibrante qui survient juste au bon moment pour un maximum d'effet dramatique."

Jugez vous-même :

Les rois des charts

Eagles devient vite un mastodonte des charts, aux États-Unis comme dans le monde entier. Avec près de 19 millions de ventes, leur Greatest Hits 1971-1975 est sans doute le quatrième album le plus vendu aux États-Unis – certes loin derrière le numéro un, Thriller de Michael Jackson, qui passait la barre des 100 millions, au niveau mondial, en 2015.

Mais Eagles est également le seul groupe à placer un deuxième disque dans la catégorie "plus de 15 millions de copies vendues" avec le très célèbre Hotel California, dont Glenn Frey a coécrit les paroles de la chanson éponyme, qui raconte de manière désabusée le revers de la médaille de cet État américain qui fait tant fantasmer.

En 1977, le single "Hotel California" s'est élevé à la première place des charts aux États-Unis et au Canada, à la seconde en France et en Suisse, et à des places assez honorables dans de nombreuses autres contrées pourtant bien éloignées de l'État des Beach Boys.

Cinéma et télévision

Les Eagles se séparent en 1980 et Glenn Frey s'ouvre une carrière solo plutôt prometteuse, avec des titres comme "Smuggler's Blues". Finalement il se rapproche de la télévision et du cinéma et enregistre "The Heat is on", qui n'est autre qu'un des titres phares de la BO du Flic de Beverly Hills. Il écrira d'autres chansons qui finiront dans les soundtracks de Miami Vice, Thelma & Louise ou Ghostbusters 2. Le musicien fera aussi une petite carrière d'acteur, figurant au casting de quelques films et séries.

Glenn Frey a toujours participé aux réunions des Eagles, de 1994 et la première tournée de reformation du flamboyant groupe de rock à 2013, date des derniers concerts de Eagles.

Lundi, de nombreux musiciens américains ont exprimé leur peine sur les réseaux sociaux, comme Brian Wilson, le compositeur des Beach Boys, qui se dit "choqué" ou encore Meat Loaf, qui regrette pour sa part que "les gens [qu'il] respecte et [qu'il] aime s'en aillent trop vite".

À voir aussi sur konbini :