AccueilMusique

Une gare abandonnée parisienne, transformée en club de jazz, se voit offrir une seconde vie

Publié le

par Léa Marie

Facebook : La Gare

Une gare abandonnée du 19e arrondissement de Paris renaît sous la forme d’un club de jazz.

(© via page Facebook de La Gare)

Elle était fermée depuis 1934, mais depuis la fin du mois d’août, la station abandonnée du Pont de Flandre a fait peau neuve pour devenir un club de jazz. Située à deux pas des rails de la Petite Ceinture et de la Cité des Sciences, dans le 19e arrondissement de la capitale, l’ancienne gare dispose de 2 000 m2 de jardin et terrasses. De quoi assurer aux mélomanes un dépaysement total.

Par-dessus le marché, La Gare (nouveau nom de l’établissement) promet une programmation musicale pointue à prix mini. Le club est accessible à tous (participation libre à l’entrée) et propose des bières à 2,60 euros, des cafés à 1 euro ou encore une assiette de charcuterie à 11 euros.

Derrière ce projet ? Julien Caumer, un graffeur et amateur de jazz également à l’origine du bistrot musical La Fontaine, dans le 10e arrondissement. L’artiste a voulu faire du bâtiment ferroviaire un endroit dans lequel des musiciens français et internationaux se produisent, pour proposer "des concerts gratuits de jazz pas chiants qui donnent la banane tous les soirs". Le tout, sans se ruiner : "Public et musiciens n’ont pas l’impression de se faire avoir."

Pour connaître la programmation des jours à venir, rendez-vous sur la page Facebook de La Gare (1 avenue Corentin-Cariou, 75019 Paris).

À voir aussi sur konbini :