Au Panorama Music Festival, Frank Ocean a fait sensation avec un T-shirt très politique

Lors de sa performance au Panorama Music Festival de New York, le 28 juillet, Frank Ocean arborait un T-shirt avec un message politique qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

"Why be racist, sexist, homophobic or transphobic when you could just be quiet ?" ("Pourquoi être raciste, sexiste, homophobe ou transphobe alors que tu pourrais juste être silencieux ?") : tel est le slogan inscrit en lettres capitales sur le T-shirt de Frank Ocean, lors de sa prestation remarquée au Panorama Music Festival de New-York le 28 juillet dernier.

Publicité

Le T-shirt en question ne coûte que 18,99 dollars et est signé Green Box Shop, une toute petite marque de vêtements indépendante lancée en 2016. Sa créatrice, Kayla Robinson, est une Américaine de 18 ans qui se définit comme afro-latina et bisexuelle. Très engagée, la marque ne propose que des vêtements à messages politiques prônant la justice sociale, comme l’affirme son site Internet. On y trouve ainsi de nombreux T-shirts dénonçant les discriminations raciales, promouvant les droits des LGBTQ+ ou encore nous alertant sur le réchauffement climatique.

Un message plus que jamais d’actualité

Profitant du buzz provoqué par Frank Ocean – qu’elle relaie d’ailleurs sur son site web – la marque a vu ses ventes exploser : aux quatre coins du monde, les fans du chanteur (et pas que) s’arrachent désormais l’article. "C’est génial qu’une icône queer comme Frank Ocean fasse entendre la voix de minorités marginalisées afin de sensibiliser les gens aux enjeux de la justice sociale, par le biais de nos T-shirts", a confié Kayla Robinson au magazine The Fader.

Frank Ocean est particulièrement bien placé pour s’ériger en défenseur des LGBTQ+. En effet, en 2012, le chanteur a fait son coming out dans une lettre émouvante. Le geste avait été salué par la communauté gay, l’homosexualité demeurant un tabou dans le monde très macho du hip-hop. Le slogan fait également écho au mouvement Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières à l’égard des Afro-Américains. Sous la présidence de Donald Trump, connu pour ses déclarations misogynes et récemment critiqué pour sa décision d’interdire les personnes transgenres d'intégrer l’armée américaine, il n’est guère étonnant que le message de Frank Ocean connaisse un tel succès.

Publicité

Par Léa Marie, publié le 31/07/2017

Pour vous :