Flying Lotus à l’avant-première de « Kuso », son premier long métrage dévoilé le 21 janvier 2017 au festival Sundance. (© Daniel Boczarski/Getty Images for Sundance Film Festival)

Sans crier gare, Flying Lotus balance sept nouveaux morceaux

Et l’un d’entre eux, "Choo Choo", est extrait de la bande originale de Perfect, son nouveau projet cinématographique fraîchement présenté au festival South by Southwest (SXSW).

Flying Lotus à l’avant-première de son premier long-métrage, Kuso, le 21 janvier 2017 au festival de Sundance. (© Daniel Boczarski/Getty Images for Sundance Film Festival)

Fin septembre 2017, la Warner dévoilait Blade Runner Black Out 2022 : ce court-métrage d’animation réalisé par Shin’ichirô Watanabe servait de prologue à Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve, et sa bande originale était signée par le prolifique Flying Lotus. Pas peu fier de ce projet, ce dernier vient de partager sur SoundCloud six morceaux tirés de cette BO, dont "Broken Night", sur lequel on retrouve notamment le multi-instrumentiste Miguel Atwood-Ferguson.

Publicité

Plus que jamais stimulé par le septième art, le producteur a dévoilé dans la foulée "Choo Choo", un titre extrait de Perfect, son nouveau projet cinématographique. Après l’hypnotique Kuso, qui avait choqué le public du festival du film de Sundance début 2017, FlyLo est de retour aux côtés de son comparse Eddie Alcazar (avec lequel il a créé la société Brainfeeder Films) pour donner vie à ce thriller de science-fiction.

Présenté au SXSW ce 11 mars, ce nouveau long-métrage nous plonge dans une histoire aussi obscure que dystopique, décrite en ces termes dans le synopsis :

"Dans une maison aussi froide que moderne, dans un monde plus ou moins de science-fiction, un garçon est séduit par des publicités prônant l’implantation, directement dans le corps humain, de nouvelles caractéristiques qui le rendraient meilleur. Ces implants parviennent à chasser les visions sombres et tordues qui le hantent, mais ont aussi un prix. Le garçon persiste à les garder dans son corps, espérant atteindre la perfection ultime, mais finit par découvrir que la pureté de l’esprit n’est pas exactement ce qu’il avait imaginé."

Publicité

Publicité

Publicité

À lire -> Avec le clip de "Flaming Hot Cheetos", Clairo nous montre un petit plus de son univers

Par Naomi Clément, publié le 14/03/2018

Pour vous :