AccueilMusique

Flea des Red Hot balance une reprise inédite des Clash

Publié le

par Arthur Cios

Le célèbre bassiste des Red Hot Chili Peppers vient de partager sur YouTube une reprise inédite des Clash et de leur "Washington Bullets", enregistrée dans les années 1990.

Michael Balzary, plus connu sous le nom de Flea, est incontestablement l'un des meilleurs bassistes au monde. C'est un fait. Tout le monde ne sait pas en revanche que le bonhomme, en plus de faire de la trompette, aime pousser la chansonnette — souvent à sa façon. Dernière preuve en date avec une petite pépite, sortie de nulle part, qui fait écho à l'histoire : une reprise du morceau des Clash  "Washington Bullets" a été partagée sur le compte YouTube du musicien, dans la nuit du 19 au 20 juillet.

Le titre, sorti en 1980, est un pamphlet politique qui évoque notamment le sort de Victor Jara, musicien et militant communiste chilien mort pendant le coup d'État du général Pinochet. Le 11 septembre 1973, Augusto Pinochet s'était emparé du pouvoir au Chili, en assassinant Salvador Allende, le président socialiste élu démocratiquement. Parmi les soutiens de l'ancien chef d'État, se trouvait Victor Jara, qui fut emprisonné, torturé et tué par la nouvelle dictature soutenue par Washington.

Il y a quelques jours, soit près de quarante-trois ans plus tard, un ancien officier chilien a été jugé coupable du meurtre de Victor Jara. À l'occasion, Flea a donc diffusé sa version de "Washington Bullets". L'intéressé explique en légende de la vidéo YouTube qu'il s'agit d'une reprise qui date des années 1990 qui n'est jamais sortie. "Je crois que c'était pour un album hommage de reprises des Clash et que les personnes à l'origine du projet ne l'ont pas trouvée assez bonne", raconte le musicien.

Si l'on retrouve le marimba et le style proche du reggae de l'originale, on notera surtout la présence du grand John Frusciante à la guitare, de Stephen Perkins des Jane's Addiction (un groupe très proche des RHCP : le guitariste Dave Navarro remplaça John Frusciante le temps d'un album, One Hot Minute) à la batterie et évidemment Flea à la basse et au chant. Honnêtement, un morceau inédit de vingt ans avec Flea et John, comme au bon vieux temps, ça ne peut pas laisser indifférent.

Pour ceux qui souhaiteraient écouter l'originale, la voici :

À voir aussi sur konbini :