#Flashback : quand la crème des rappeurs US se retrouvait dans Le Maillon faible

Aux États-Unis a été diffusé en 2002 un épisode spécial du Maillon faible, avec en vedettes quelques-uns des plus grands rappeurs des années 1990.

Si vous cherchez une énième preuve que les States ont quarante ans d’avance sur la France en ce qui concerne l’acceptation du rap dans les grands médias, la voici. En 2002 déjà, la version américaine de l’emblématique émission Le Maillon faible nous proposait une édition spéciale avec pour thème les rappeurs.

Publicité

Xzibit, B-Real (de Cypress Hill), Jermaine Dupri, DJ Quik, Da Brat, Young MC, Rev Run et le regretté Nate Dogg étaient donc invités sur le plateau de l'émission. Chacun était cantonné à son personnage et à son rôle, il est donc inutile de préciser à quel point le moment était épique.

Le concept, souvenez-vous, est le suivant : les candidats doivent répondre chacun leur tour à une série de questions de culture générale plus ou moins complexes pour arriver le plus vite possible au sommet de la pyramide. Une erreur de l’un des candidats et celui-ci fait perdre à toute son équipe l’argent accumulé. Seul l’argent déposé à la banque est sauvé.

À la fin de chaque tour, chacun désigne alors un "maillon faible", celui qu’il estime néfaste pour l’avancée du collectif. Après quoi le candidat désigné est éliminé définitivement, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un pour toucher le pactole.

Publicité

Autre particularité du show : comme notre Laurence Boccolini nationale, l’animatrice laisse apparaître un tempérament froid et piquant dans le but de déstabiliser les candidats. Forcément, avec des rappeurs en face, l’humour, les vannes et les punchlines ont fusé de tous les côtés. Et puis, comment dire ? Voir B-Real se planter lamentablement sur une bête multiplication à un chiffre, ça n’a pas de prix !

La page Facebook Adramatic Hip-Hop vous a compilé et traduit les meilleurs passages dans une vidéo de sept minutes. On vous prévient, vous n’êtes pas prêts :

Publicité

Ce n’est pas la première fois qu’une émission grand public accueille des rappeurs outre-Atlantique. On se souvient il y a plusieurs années que Snoop Dogg faisait le show à Qui veut gagner des millions ?. Vous imaginez ça chez nous ? Booba face à Jean-Pierre Foucault ? On est d’accord, il y a encore du chemin à faire.

Par Jérémie Léger, publié le 15/03/2018

Pour vous :