AccueilMusique

C’est la fin de l’iPod : en hommage, voici les titres que vous avez le plus saignés dessus

Publié le

par Inès Richardson

Retour dans les années 2000, des Backstreet Boys à Evanescence en passant par My Chemical Romance.

C’est la fin de l’iPod : en hommage, voici les titres que vous avez le plus saignés dessus

Triste nouvelle. Après plus de vingt ans d’existence, Apple a annoncé la fin de l’iPod, le baladeur numérique culte qui a révolutionné l’industrie musicale mais aussi la jeunesse de bon nombre d’entre nous. C’est dans les années 2000 qu’Apple lançait la première campagne du plus stylé des lecteurs MP3. Rectangulaire, blanc, de couleur, petit ou grand, tactile ou avec sa molette ronde, cet accessoire phare de la pomme a eu un immense succès.

Aujourd’hui, l’iPod est mort. Pour rendre hommage à l’époque où on se baladait avec mille chansons dans la poche, on vous a demandé quel est le premier morceau que vous avez écouté en boucle dessus. De Nirvana à Justice en passant par Public Enemy, voici le meilleur de vos réponses, histoire de nous rappeler les bons souvenirs.

Chargement du twitt...

Parmi tous vos commentaires, les amateurs de rock des années 1990 à 2000 ont fait entendre leur voix. Entre Green Day, My Chemical Romance et Nirvana, on ne sait plus où donner de la tête.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

On n’oublie pas non plus les boys band cultes ou encore les tubes du rock ambiance Guitar Hero, que tout le monde s’empressait de télécharger sur iTunes.

Pour d’autres, c’est le rap français et américain qui résonnait dans les écouteurs (avec fil évidemment). Retour nostalgique sur ces classiques dont on ne se lasse toujours pas.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Place à la musique électronique. On a reconnu les fêtards (pas encore remis de leur dernière soirée) qui ont continué à danser avec leur iPod sur leurs morceaux préférés.

Chargement du twitt...

L’iPod a tiré sa révérence et ça nous rend bien nostalgiques. 

À voir aussi sur konbini :