Le Queen ferme ses portes après avoir été l'antre de la French Touch

Le Queen, lieu mythique de la nuit parisienne dans les années 90 et repère de la French Touch, va céder la place à un Apple Store. 

DG

L'ancien directeur artistique du club, un certain David Guetta, est atterré.

Le Queen est surtout célèbre de nos jours pour être un attrape-touristes alignant des line up qui ne font plus bander personne : Bob Sinclar, Hardwell, Philippe Corti et Antoine Clamaran étant des habitués du lieu. Pourtant, l'endroit avait connu amour, gloire et respect dans les 90's. "Respect" : c'était d'ailleurs le nom des soirées organisées par David Blot, Fred Agostini et Jérôme Viger-Kohler et qui ont convié Daft Punk, Cassius ou encore Super Discount.

Publicité

Sous la direction artistique de David Guetta (aussi étonnant que cela puisse paraître aujourd'hui), la petite scène parisienne rapidement regroupée autour du terme de "French Touch" se retrouvait donc dans le temple homosexuel de la nuit que cette boîte des Champs fut à une époque... avant de déraper, puis de se ramasser littéralement – laissant tomber sa couronne au passage...

Prix de vente : 60 millions d'euros

À part une soirée récente électrisée par la house de Kerry Chandler et celle de Sven Love pour le lancement du film Eden de Mia Hansen-Løve, le club s'est en effet placé sous le signe de l'EDM. Il vient cependant d'être vendu à Apple – qui compte y implanter un nouveau magasin – pour 60 millions d'euros selon Tsugi.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là : le Queen déménagera à quelques centaines de mètres, et remplacera le défunt Club 79. Un changement de lieu accompagné d'une réorientation de la programmation ? Rien n'est moins sûr...

Publicité

Par , publié le 27/05/2015

Copié

Pour vous :