AccueilMusique

En écoute : Blink-182 signe un retour poussif avec "Bored to Death"

Publié le

par Juliette Geenens

Blink-182, dont l'album California est attendu le 1er juillet 2016, vient de dévoiler un premier titre, "Bored to Death". 

Nous sommes en 2016, et Blink-182 existe encore. On le sait depuis plusieurs mois, le groupe de skate-punk américain qui a bercé plusieurs milliers d'adolescence dans le monde, prépare un nouvel album pour juillet 2016.  Après Dogs Eating Dogs, leur dernier EP sorti en 2012, en version digitale uniquement, on ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Et si Blink-182 introduit ici, son nouveau chanteur, Matt Skiba (qui remplace Tom DeLonge), ce nouveau titre "Bored to Death" ressemble à tout ce que le groupe a pu produire avant, la petite étincelle en moins.

Avec "Bored to Death", Blink-182 reprend la recette des bon vieux singles qui lui avaient ouvert les portes de la gloire, à la fin des années 1990 : on utilise l'intro de "Feeling This", on ressort la tonalité d'"Adam's Song", et on mélange tout ça.

Blink-182 n'est plus drôle

Le départ de Tom DeLonge, qui fut prié de prendre la porte avec ses chansons qui ne plaisaient plus au reste de la bande, aurait-il un lien avec la médiocrité de "Bored to Death" ? Non, pas vraiment. Puisque Blink, qu'on aime d'un amour juvénile et nostalgique, n'a rien fait de très intéressant depuis sa reformation en 2009. Neighborhoods, sorti en 2011, s'apparentait plus à un prétexte pour partir en tournée, et le dernier EP avait, certes, quelques bons titres, sans pour autant casser des briques.

La belle époque : le Clip de "Dammit" en 1997.

Pour ceux qui ont découvert Blink-182 au moment où ils étaient des ados un peu gauches, le second degré propre au groupe pourra leur manquer. Leur producteur, John Feldmann, le dit lui-même : "Les gars n'ont plus 23 ans. Ils sont papas maintenant et n'ont plus trop envie de parler de caca dans leur chanson." Dommage, pour des gars qui chantaient : "Personne ne devrait se prendre autant au sérieux" dans "What's My Age Again?"

On ne souhaite pas juger trop vite ce prochain album, a priori intitulé California et prévu pour le 1er juillet. Mais, on préfèrera sûrement réécouter avec plaisir (et une pointe de mélancolie), Cheshire Cat ou Enema of the State, plutôt que ce dernier single.

À voir aussi sur konbini :