© image tirée du clip « Jolie » de Shay

featuredImage

Exclu : Shay règle ses comptes dans le clip énervé de son nouveau single, "Jolie"

Deux ans après la sortie de son album Jolie Garce, la rappeuse fait son retour avec un clip fort, qu’elle décrypte en exclusivité pour Konbini.

On la découvrait en 2016, puissante et fascinante, avec "PMW". Un single incisif, paru sur le label 92i de son mentor Booba, qui donna quelque temps plus tard naissance à un premier album, Jolie Garde, certifié disque d’or en huit mois. "Pour moi, 'PWM' était un bon morceau, j’en étais fière et j’avais foi en lui […], mais je ne pouvais pas imaginer qu’il y aurait des millions d’autres personnes qui allaient cliquer", nous confiait-elle à l’époque.

Depuis ces débuts en grande pompe, beaucoup de choses se sont passées dans la vie de Shay (de son vrai nom Vanessa Lesnicky). Il y a eu la notoriété et la reconnaissance, qui l’ont imposée comme l’une des plus prometteuses représentantes d’un rap féminin francophone en manque de souffle. Mais il y a aussi eu l’exposition médiatique et les polémiques, auxquelles elle nous avouera elle-même ne pas avoir su réagir.

D’où ce nouveau single "Jolie", produit par Pyroman et paru ce 29 novembre. Avec lui, la Belge de 28 ans s’autorise à régler ses comptes avec ses détracteurs et confie ses déceptions ("Booba, mon négro sûr même s’il se désabonne", explique celle qui a récemment quitté le navire 92i), affirmant sa volonté de tourner la page et d’aller de l’avant.

Elle offre au passage un clip percutant, dévoilé en exclusivité pour Konbini, dans lequel elle livre une performance intense et sans artifice, loin des mises en scène et décors grandiloquents auxquels elle nous avait habitués dans les vidéos de "PMW", "Biche" ou "Cabeza". Une renaissance à la fois artistique et personnelle donc, que la jeune femme nous raconte.

"J’ai réuni tous les sujets qui faisaient polémique, et j’ai raconté mon histoire"

Konbini | Tu dévoiles aujourd’hui "Jolie", un tout nouveau single. Que représente ce morceau pour toi, et pourquoi l’avoir choisi pour annoncer ton grand retour ?

Shay | Ce morceau, je l’ai enregistré il y a un peu plus d’un an. C’était aux environs de l’été 2017. Durant cette période, beaucoup de choses se sont dites sur moi, il y avait plein de rumeurs qui circulaient… Je ne suis pas bonne en communication donc je ne savais pas comment réagir. Le lendemain d’une série d’articles sortie à mon sujet, mon frère m’a appelée pour me parler de ce titre. Il m’a envoyé la prod', et j’ai foncé au studio.

J’ai réuni tous les sujets qui faisaient polémique, et j’ai raconté mon histoire. En moins de trente minutes, c’était bouclé. Là, ça fait un petit temps que j’ai avancé sur mon projet, et avant de reprendre la parole pour annoncer un album, il allait de soi que je sois honnête sur ma situation. C’est ma manière de remettre les choses à plat, ne fût-ce que pour mes fans. C’était ça ou bien : "Coucou c’est Shay, ça fait plus d’un an que j’ai disparu mais allez écouter mon nouveau titre", comme si de rien n’était [rires].

"La fin d’un cycle"

Dans le clip de "Jolie", on te découvre plus conquérante et déterminée que jamais. Quel message souhaites-tu envoyer à travers cette vidéo ?

Je tenais à ce que la vidéo soit authentique et qu’elle reflète l’énergie avec laquelle j’ai enregistré ce titre. J’ai l’habitude de tourner des gros clips, assise sur des trônes, avec des danseuses, des serpents… Là, je ne voulais pas avoir la possibilité de me reposer sur un décor ou la performance de quelqu’un d’autre.

Le message que je souhaitais faire passer, on le comprend quand on écoute le son : c’est moi, qui réagis à une période de ma vie. À la fin du clip, je casse ma propre image diffusée à la télé, et pour moi cela symbolise la fin d’un cycle. Et puis je me barre quand la prod s’arrête, parce que le morceau est fini, parce que j’ai dit ce que j’avais à dire, fais ce que j’avais à faire, et que maintenant il faut aller de l’avant. Voilà le message, en gros.

"Je suis toujours la même connasse"

Dirais-tu que ta musique a changé depuis tes débuts avec "PMW" ?

Oui et non. Elle a changé dans la mesure où elle évolue avec le temps, le travail, les expériences de vie qui diffèrent… et une évolution, c’est une forme de changement. Mais elle reste la même aussi, parce qu’elle se réalise toujours avec la même authenticité.

Et toi, personnellement, as-tu l’impression d’avoir changé depuis tes débuts ?

Non. Je suis toujours la même connasse.

Par Naomi Clément, publié le 30/11/2018