Exclu : Myth Syzer lance son label avec un premier morceau atmosphérique de Khali

Cette structure appelée Try To Live veut promouvoir les beatmakers les plus atyptiques ainsi que des artistes émergents créatifs.

Myth Syzer a choisi Konbini pour annoncer le lancement de sa propre écurie nommée Try To Live. Il nous gratifie d’une première sortie explosive, "Bulletproof", de Khali produite par M4tic et lui-même. Ce jeune rappeur bordelais est accompagné sur ce titre de Loveni, acolyte historique de Syzer dans le collectif Bon Gamin, toujours au point. 

Publicité

Ce premier extrait très atmosphérique offre une belle porte d’entrée à l’univers de ce nouveau label très prometteur. Myth Syzer le souhaite porté sur la promotion du beatmaking français et jeunes artistes émergents comme Khali. On reconnaît la patte du producteur de Bisous, entre trap américaine et pop 80’s plus française dans les mélodies. Khali dévoile un style très chanté avec des variations de voix modernes et efficaces.

"La première fois que j’ai écouté Khali, je me suis dit : Waaa c’est Playboi Carti en France", nous confie Myth Syzer par téléphone. "Ce que j’aime chez lui, c’est sa voix bizarre et ses mélanges de langues arabe, anglaise et française. Et surtout il fait des choix de prod' très culottés. Franchement, il y a des beats, je pensais qu’aucun rappeur ne les prendrait. Et Khali allait directement vers ceux-là. C’est ça que je recherche avec mon label, une suite expérimentale". Et la suite pour Khali, c’est un projet complet entièrement produit par Myth Syzer et les autres producteurs de l’équipe Try To Live

Car Myth Syzer cherche aussi à pousser les talents de producteurs français qu’il a découverts lors de ses demandes de remixs de l’époque Bisous Mortels. "Je cherche l’atypique et l’unique dans les sonorités. J’ai découvert tous ses producteurs via la musique qu’il m’envoyait et j’ai vraiment accroché sur certains, je revenais régulièrement sur leurs prods, je me suis dit qu’il y avait une connexion, une envie de créativité commune alors qu’on ne se connaissait pas du tout."

Publicité

Voir cette publication sur Instagram

2020-2020 @mythsyzer @kosei8888 @eponprod @oddkyla @ogm4tic

Une publication partagée par Try To Live (@trytolivecorp) le

Ainsi M4tic, Kosei, Oddkyla et Epon font partie de cette équipe que Myth Syzer met en place. "Ça me plait la confiance qu’ils me donnent sur mes choix artistiques et mes directions. J’aime ce rôle de chef d’orchestre un peu, donner des idées, trouver les bons timings, les bons arrangements et la bonne formule. Plus le temps passe et plus je me sens bien dans ce rôle".

Avec des placements de ses producteurs dans tout le rap français et des projets innovants, Myth Syzer et son label aimeraient "changer l’écoute du rap en France". Il nous précise : "Pour moi, ça n’avance pas trop. À part quelques-uns qui changent la vision du rap français comme PNL ou même Gambi, je trouve que tout se ressemble beaucoup et qu’il y a peu d’innovations. Pourtant, il y a énormément d’écoute, de streams. Moi qui suis un vrai passionné, ça me rend un peu malade, j’aimerais qu’on arrive à développer des Astroworld (de Travis Scott) ou des Die Lit (de Playboi Carti) à la française. À la fois innovant et pop, avec un public très large."

Publicité

C’est tout ce qu’on souhaite à Try to Live : changer le rap français à leur façon. 

 

Par Aurélien Chapuis, publié le 01/04/2020