AccueilMusique

Exclu : "Je pense à toi", le nouveau projet très réussi de Lewis OfMan

Publié le

par Henri Margueritte

Le jeune artiste livre un "tringle" aux mélodies planantes ponctuées d’accents disco et dance.

Ce troisième EP est celui qui lui permettra de "se faire comprendre". Avec Je pense à toi qui sort ce 1er juin, Lewis OfMan confirme qu’il est, sans aucun doute, l’une des grandes promesses de l’électro française.

Le projet est un parfait alliage entre la disco italienne des années 1970, les mélodies grandioses des musiques de films, et le récit d’un jeune amoureux, presque incapable de sortir de ce romantisme ambiant. Un romantisme qui, bien qu’omniprésent dans le tringle, ne s’exprime pas toujours de la même manière.

Dans "Yes", Lewis OfMan nous emmène dans une ballade instrumentale pop, légère et insouciante. Et si cette insouciance se transforme en manque amoureux dans "Je pense à toi" et "Tes yeux", la légèreté mélodieuse et les accents pop sont les mêmes. Ingrédient supplémentaire : la chanson qu’il assure vouloir utiliser plus comme un instrument qu’autre chose.

De retour de la tournée américaine de Rejjie Snow avec qui il a collaboré sur son premier album Dear Annie, Lewis OfMan s’apprête maintenant à se concentrer sur sa propre carrière. Carrière lancée depuis déjà plusieurs années mais qui aujourd’hui s’accélère. Il sera notamment présent au festival We Love Green, un véritable tremplin pour lui.

À la veille de la sortie de ce "tringle" et quelques jours avant son passage à We Love Green, Lewis OfMan nous a livré les secrets de Je pense à toi.

Konbini | De quoi t’es-tu inspiré pour ce tringle ?

Lewis OfMan | Dans le morceau instrumental "Yes", il y a deux choses que je kiffe : d’un côté cet aspect dance très dynamique, et de l’autre cette mélodie qui me rappelle les musiques de films et certains compositeurs italiens. Je m’inspire beaucoup des compositeurs modernes comme Vladimir Cosma, qui a fait un nombre incalculable de musiques de films. On ressent leur base classique – fruit d’une formation très technique – mais ça reste très mélodieux, et c’est fait de façon pop, voilà ce qui me plaît. Je sais que ces trois chansons seront celles qui me permettront de me faire comprendre par les gens.

Pourquoi "tringle" et pas EP ?

Parce que je trouve le terme EP vraiment cheum ! On dirait le nom d’un fichier informatique ! C’est quelque chose de très redondant… tout le monde sort son EP. Du coup je me suis dit "tu sais quoi ? Ces trois chansons pourraient être trois singles alors je vais appeler ça un tringle !"

Quel est le mood idéal pour écouter Je pense à toi ?

En ce moment quand je compose mes musiques j’adore m’imaginer que les gens m’écoutent le soir en voiture. Tu vois, t’es dans ta caisse, tu roules… et t’écoutes mon tringle quoi ! Voilà ce que j’ai en tête. Après si on découpe chaque chanson, c’est plus compliqué de trouver UN mood qui conviendrait aux trois.

Question bateau mais tu nous as un peu tendu la perche, ton tringle en trois mots ?

Extase, manque et confession.

En mars dernier, Lewis OfMan s’était prêté au jeu du Track ID ->

À voir aussi sur konbini :