AccueilMusique

Exclu : AMAL, quand 21 grands beatmakers français entretiennent le rêve syrien

Publié le

par Rachid Majdoub

Liqid, Tcheep, Nikkfurie, 20Syl, Guts, Al'Tarba, Asagaya, Lapwass... Pour l'association A Syrian Dream, 21 artistes issus de la crème du beatmaking français se sont réunis sur l'album AMAL. C'est avec un immense plaisir qu'on vous présente, sur Konbini, ce projet riche pour une noble cause.

AMAL est un projet pas comme les autres. Un acte caritatif dans une industrie musicale à cheval sur les chiffres. Un grand bol d'air et d'espoir – "Amal" signifiant "espoir" en arabe – pour une cause dont les faibles battements de cœur s'éteignent à mesure qu'on l'oublie.

Projet mené par Tarafa, aka Liqid quand il rappe, et son binôme Tcheep sous leur label Mutant Ninja, AMAL est un album composé de 21 musiques hip-hop. 21 instrumentales de grande qualité et emplies d'émotions pour autant d'artistes, représentant la crème du beatmaking hexagonal.

Je cite : Tcheep, GooMar, Vax-1, Chicho Cortez, James Delleck, 20syl, Scratch Bandits Crew, Oster Lapwass, Arom & Butch, Nikkfurie (La Caution), I.N.C.H., Al'Tarba, Sayem, Blanka, Asagaya, Sims, Slivanoe, Vin'S Da Cuero, Guts, (nit), Bonetrips.

Une dream team réunie pour A Syrian Dream, une association indépendante œuvrant pour l'éducation et l'apprentissage artistique des enfants dans les camps de réfugiés, à la frontière turque. Tous les fonds récoltés par l'album lui seront reversés.

Liqid nous en dit plus sur le projet

Les liens entre ce projet et la Syrie sont aussi nombreux que prononcés : tout d'abord, les origines de Tarafa, meneur de jeu dans cet album, avec lequel nous nous sommes entretenus :

Je suis Syrien, né en France, et possède la la double nationalité. Quasiment toute ma famille vit en Syrie. J'ai toujours été concerné par la situation, leur situation, je regarde tout le temps ce qu'il se passe, échange avec mes proches via les réseaux sociaux...

Depuis 2011, j'ai toujours eu envie de sensibiliser les médias français à la cause syrienne et à toute la problématique du conflit qui a lieu là bas, et en tant qu'artiste tu te poses la question si tu peux à ton échelle intervenir sur le sujet.

J'ai eu peur d'être un peu illégitime, détourner une cause noble pour un intérêt personnel et vaniteux. Ça m'a bloqué pendant quelques années mais dans le même temps je voyais l'horreur prendre de l'ampleur en Syrie. On en parlait pas encore dans les médias, c'était bien avec Daesh etc...

Puis j'ai une famille très militante, ma mère est partie en Turquie il y a quelques mois pour bosser avec des enfants... un travail qu'elle a mené avec une asso, A Syrian Dream, qui galère à récolter des fonds et pour laquelle on a aujourd'hui construit ce projet.

Ce projet est un peu plus lié à la Syrie grâce aux transitions entre chaque titre. Une idée lumineuse tombée du ciel :

C'est mon ami Bonetrips, avec qui je formais Les Gourmets, qui a ressorti un disque dur d'il y a 10 ans avec plein d'ambiances de Damas ; de soirées, de café, de familles… Exhumées, donc, et qui ont aujourd'hui une résonance particulière. Des ambiances qu'on a captées avec un enregistreur avec lequel on se baladait tout le temps en Syrie, qui donnent un document sonore d'avant-guerre.

Quand on a mis la main sur ces sons, c'était quasiment la dernière étape du projet. Ça a permis de lui donner une cohérence et surtout une histoire.

AMAL, une belle leçon d'humanité.

AMAL sera disponible en CD collector. Vous pouvez également écouter l'album dans son intégralité dans cet article ou le commander en digital juste ici.

À voir aussi sur konbini :