Vidéo : dans la chambre de Doc Gyneco, pour une dernière consultation

Pour fêter les 20 ans de Première Consultation, on a eu l'honneur de s'introduire dans la chambre qui illustre l'album culte pour discuter avec Doc Gyneco. Au programme de cette dernière consultation : l'évolution du rap et son business un peu trop intrusif, le passé remuant d'un jeune Doc dans l'industrie du disque, son grand amour pour les femmes (avec une belle métaphore dont il a le secret), et en particulier Vanessa Paradis, ou encore un retour sur le Secteur Ä. 

Bienvenue dans la chambre de Première Consultation, pour une dernière consultation avec Doc Gyneco :

Publicité

Sorti en 1996, Première Consultation a 20 ans. À l'occasion de la réédition de l'album, en précommande juste ici, on a eu l'honneur de s'incruster dans la chambre de Doc Gyneco. Une pièce et un décor qui illustrent la pochette de l'un des plus grands classiques du rap hexagonal et de la chanson française, dans laquelle Bruno Beausir, de retour aux affaires avec une tournée également, a bien voulu nous recevoir pour une dernière consultation.

Sauf que cette fois-ci, le patient, c'est lui. Assis sur son fauteuil, il discute avec nous de l'évolution du rap, d'un business qui empiète un peu trop sur la création artistique, du passé remuant d'un jeune Doc dans l'industrie du disque, de son grand amour pour les femmes (avec une belle métaphore dont il a le secret), et en particulier Vanessa Paradis, ou encore du Secteur Ä.

Doc Gyneco sera en tournée "Première Consultation" à partir du 15 avril 2016, avec deux passages à l'Olympia les 25 et 26 mai et au Zénith de Paris le 18 novembre.

Publicité

La réédition de l'album Première Consultation sortira le 15 avril, avec des titres inédits et dès aujourd'hui, vous pouvez écouter ou télécharger la version 2016 du single "Viens voir le docteur".

Merci à Anna Bednarocková, Arthur King, Paul Bled, Adrian Platon, Simon Meheust, Manuel Lormel, Raphaël Choyé et Bruno Beausir aka Doc Gyneco et son équipe.

Par Rachid Majdoub, publié le 21/03/2016

Pour vous :