Vidéo : un docu célèbre la liberté des fêtes dans et autour de Paris

Fini les soirées en club qui coûtent un bras. Désormais, à Paris et en périphérie, des collectifs s'activent pour redonner vie à un esprit de la fête plus simple et plus libre. Utopie Tangible est parti enquêter sur ce phénomène. 

Le New-York Times avait déjà consacré un long papier sur le sujet : ces fêtes alternatives situées à Paris, mais surtout en banlieue, destinées aux fêtards en quête de renouveau. Un documentaire réalisé par Utopie Tangible, webzine spécialisé en musique électronique, se penche sur cette nouvelle façon de s'amuser, loin la vie nocturne intra-urbaine.

Publicité

Pendant une petite demi-heure, on se rapproche des collectifs comme La Mamie's, le Camion Bazar, l'Alter Paname, Otto10 ou encore Microclimat, qui ont pris leurs quartiers dans des endroits insolites de la capitale et en périphérie. Profiter de la musique en plein air à la Ferme du Bonheur ou danser à bord d'un camion... Plus le lieu est étrange, plus il est cool.

Relativement court, ce docu raconte la genèse de ces initiatives spontanées de personnes qui aspirent simplement à plus de liberté. Le but est de redonner à la fête un esprit plus léger, moins grave, à l'opposé des soirées en club où les mauvaises expériences peuvent facilement s'enchaîner : l'entrée trop chère, la politesse de la sécurité qui laisse parfois à désirer et les consommations encore une fois trop chères, explique Antoine de Mircoclimat, l'un des intervenants dans le docu.

Un dénommé Roger, de la Ferme du Bonheur, à Nanterre, raconte les problèmes de financement des clubs qui se cassent la figure et qui finissent par fermer à cause des voisins qui se plaignent du bruit... D'après Trax Magazine, qui a contacté les réalisateurs de ce petit film, les images ont été tournées en mai 2015.

Publicité

Un documentaire intéressant et intelligemment baptisé Le Renouveau, qui prouve qu'une autre philosophie de la fête en région parisienne est possible, plus douce et plus agréable.

Par Juliette Geenens, publié le 05/09/2016

Copié

Pour vous :