En festival, 43 % des femmes de moins de 40 ans auraient déjà été harcelées sexuellement

Selon un sondage réalisé au Royaume-Uni, 22 % des festivaliers, tous sexes confondus, disent avoir été victimes d'agression ou d'harcèlement sexuels.

© Facebook

Le sondage commandé par la Press Association auprès de la société d'études YouGov rapporte des chiffres édifiants quant aux comportements inappropriés lors des festivals. Selon cette étude, menée auprès de 3 436 festivaliers britanniques âgés de 18 à plus de 65 ans, 43 % des femmes de moins de 40 ans disent avoir déjà dû faire face à des comportements sexuels inappropriés. 

Publicité

Les principaux motifs évoqués par les sondés sont les rapprochements non désirés (11 %), les agressions verbales (10 %), l'exhibitionnisme (9 %) ou les agressions sexuelles directes (8 %). Le sondage indique également que 70 % des agresseurs en festival sont inconnus de leurs victimes. Ces chiffres concernent tous les sexes confondus.

Par ailleurs, seulement 1 % des femmes victimes ou témoins d'agression ou d'harcèlement sexuel ont rapporté ce qu'elles ont vu au staff du festival, contre 19 % chez les hommes. Aussi, de manière générale, seuls 2 % des incidents de ce type sont signalés au personnel de l'événement.

Tracey Wise, fondatrice du groupe Safe Gigs for Women ("Des concerts sûrs pour les femmes"), a commenté les chiffres du sondage YouGov dans une interview accordée à BBC News : "Cela nous offre quelque chose à montrer aux organisateurs de festivals pour leur dire de prendre ça en considération."

Publicité

En avril dernier, une journaliste de Vogue relayait un long recueil de témoignages de festivalières ayant été victimes d'agressions ou de harcèlement lors du dernier festival Coachella. En France, un site comme Paye ta schnek recense des centaines de témoignages verbaux de ce que des femmes ont dû subir. Bon nombre de ces situations ont eu lieu en boîte de nuit ou en festival. 

Par Henri Margueritte, publié le 03/07/2018

Copié

Pour vous :