LONDON, UNITED KINGDOM – JULY 21: Amy Winehouse and american rapper Nas are seen at kyashii Club on July 21, 2010 in London, England. (Photo by Sylvia Linares/FilmMagic)

En écoute : Nas et Amy Winehouse réunis sur un morceau inédit

Le producteur Salaam Remi vient de partager "Find My Love", une session studio réunissant virtuellement le duo légendaire.

En se focalisant sur la recherche de l’amour, "Find Your Love" cristallise tous les thèmes récurrents de la musique d’Amy Winehouse et de Nas, mélancolique et érudite, pleine d’émotions et d’images fortes. Et si la connexion s’est faite, c’est grâce au producteur Salaam Remi.

Publicité

En effet, il s’agit du premier extrait de sa compilation à venir, Do It for the Culture 2. Le producteur américain confirme ainsi son amour pour ce duo légendaire : pour lui, les artistes sont les deux personnes avec lesquelles il a le plus aimé travailler, qu'il considère comme "de véritables amis".

Il faut dire que la rencontre entre Nas et Amy a tout de suite été explosive. Ces deux écorchés vifs sont des génies musicaux comparables dans leurs vies et leurs carrières. Ce titre inédit synthétise les galères et relations avortées dans leurs vies personnelles, véritables carburants dans la vision artistique de Nas et Amy Winehouse.

Sonnant comme une ballade R’n’B des années 1960 aux batteries très prononcées, ce morceau a tout pour les mettre, avec Salaam Remi, sur un nuage, même si Amy Winehouse n’y apparaît qu’en accompagnement vocal tout le long, comme un fantôme hantant le studio.

Publicité

Salaam Remi, producteur de talent

Grand musicien de studio, Salaam Remi a suivi toute l’évolution du hip-hop, en commençant avec Kurtis Blow et Craig G du Juice Crew dans les années 1980 pour finalement travailler plus tard avec Biz Markie, Da Bush Babees, Black Sheep mais aussi The Fugees sur The Score, avec "Fu-Gee-La", son plus gros fait d’armes.

C’est surtout au début des années 2000 que le producteur trouve sa voie avec un style emprunt de soul très rythmique, de breakbeats iconiques remis au goût du jour et de standards revisités. Dans ce changement, il trouve deux voix : Nas sur la conception du classique God’s Son en 2002, puis Amy Winehouse sur son premier opus Frank en 2003, en collaboration avec Mark Ronson.

Publicité

Bien que très éloignés, autant dans le parcours que dans la géographie, les deux projets ont tout de suite trouvé un écho étrange l'un dans l'autre, comme deux soleils qui se répondent. Salaam Remi a même été jusqu’à utiliser le même break de batterie pour les deux hits de ces projets.

En effet, il sublimera "Apache" d’Incredible Bongo Band sur l’hymne de rue "Made You Look" de Nas et le sulfureux et entraînant "In My Bed" d’Amy Winehouse. Un bout d’histoire du hip-hop distillé dans deux titres modernes, la véritable marque de fabrique de Salaam Remi.

Publicité

Des univers qui se croisent

Très rapidement, Salaam Remi fait se croiser l'univers des deux artistes, créant un terrain d’entente passionnée qui finira avec un point d’orgue, "Cherry Wine", ce morceau posthume incroyable que l'on retrouve sur Life’s Good, l’album de Nas sorti en 2012, quelque temps après la disparition de la chanteuse.

(© Sylvia Linares/FilmMagic)

En reprenant les addictions et la célébration sous un format à la Frank Sinatra, Nas et Amy condensaient toute une vie semée d’embûches en quelques notes pleines d’âme.

Sur ce titre, une alchimie particulière se mettait en place, donnant l'impression d'une plénitude totale qui donnait envie d’en entendre beaucoup plus. Alors qu’il n’y aura quasiment plus rien, si ce n’est quelques inédits perdus comme "Like Smoke" ou ce nouveau "Find Your Love", toujours sous l’égide de Salaam Remi.

Alors dans la tourmente avec Kelis, Nas avait trouvé sa nouvelle égérie, créant le même panorama chargé de culture et d’émotion qu’on retrouvait quinze ans avant sur "If I Ruled the World" avec une autre chanteuse très célèbre pour son talent et ses frasques, Lauryn Hill.

Lauryn, qui elle-même a commencé sa carrière avec son groupe The Fugees, dont le premier gros succès commercial fut… "Fu-Gee-La", produit par Salaam Remi. Le plus souvent, tout fonctionne en cercles. Et ils se rétrécissent.

Par Aurélien Chapuis, publié le 15/02/2019