L'ancien Gesaffelstein est de retour avec le sombre EP "Novo Sonic System"

Après un album éloigné des productions sombres qui ont fait sa renommée, le vieux Gesa est de retour et ça fait plaisir.

On se demandait comment Mike "Gesaffelstein" Levy allait réagir suite aux critiques foncièrement négatives de son deuxième album, qui marquait son grand retour après plusieurs années d’absence. Il faut dire qu’Hyperion, premier long format depuis six ans, était aux antipodes de ce à quoi l'on s’attendait, tendant plus vers la pop mainstream et parfois paresseuse.

Il aurait pu être vexé de la réaction et disparaître pour quelque temps. Mais que nenni. L’homme débarque sans prévenir pour balancer quelques mois après ce disque un nouvel EP surprise, Novo Sonic System, qui donne l’impression d’être un droit de réponse de l’ami Gesa : oui, il sait encore faire du vieux Gesa, et même le mettre à jour.

Publicité

Sans non plus surfer sur une nostalgie qui aurait pu, soyons honnêtes, être un peu gênante, le producteur reprend la voie des morceaux instrumentaux un peu sombres, mais avec des BPM différents (parfois plus bas que d’habitude, parfois bien plus hauts), sans trop de violence. Il s’essaye parfois à des sons un peu différents, comme avec le dernier des six morceaux, "Metalotronics". 

Soyons honnêtes : ce n’est pas le projet de l’année. Certains diront même que c’est un peu flemmard tout ça. Tout n’est pas parfait. On aimerait que ça pète un peu plus. Mais compte tenu d’Hyperion, ce projet fait quand même vachement plaisir. Le retour du bon vieux Gesa semble amorcé.

Publicité

À lire également -> Pourquoi le nouvel album de Gesaffelstein est une immense déception

Par Arthur Cios, publié le 04/10/2019

Copié

Pour vous :