AccueilMusique

En écoute : le surprenant virage musical de Chateau Marmont

Publié le

par Louis Lepron

Deux ans après The Maze, les Chateau Marmont reviennent changés. D'un trio pop, ils sont désormais un duo house. On les a rencontrés pour faire une mise au point.

Les Chateau Marmont ont changé. Après dix ans de carrière, la formation originaire de Tarbes est passée de quatre à deux membres. Le dernier en date à être parti, c'est Guillaume De Maria. Ne restent plus que Julien Galner et Raphaël Vialla, qui ont saisi cette opportunité pour "être plus libres de faire des choix à deux". "Des choix beaucoup plus audacieux" précise Raphaël car à quatre, "il fallait remplir les volontés de chacun".

Quand ils rentrent de tournée et plus particulièrement de Californie, les Chateau Marmont partent dans tous les sens. Ils commencent à enregistrer quatre morceaux "hyper nerd avec du synthé, très sombre". En réécoutant, ça ne passe pas. Ils décident alors de revenir sur un projet musical qui les a toujours attirés via les remixes qu'ils ont confectionnés pour d'autres artistes : la house. Leur nouvel album, le troisième, a été confectionné rapidement, en huit mois, mix inclus.

Raphaël souligne que le remix est avant tout un "terrain de jeu où, nous, en tant que Chateau Marmont, on allait jamais. C'était une excuse pour en profiter. Là, on a voulu y aller et en profiter pleinement". Et Julien d'enfoncer le clou :

Ça nous est tombé dessus. On a senti qu'on était pas mauvais à faire ça. À l'époque, on écoutait surtout beaucoup de French Touch option 90's. Disclosure était dans nos oreilles, comme tout le monde d'ailleurs, mais n'a pas été si influent que cela.

Chateau Marmont se transforme, amoindrissant l'aspect formation pour devenir un duo de producteurs qui voient leur "rapport à leur pop se dissimuler" : terminée la batterie sur scène, place à des synthés, des machines. "C'est vraiment la production qui nous plaît, ça a été hyper naturel" d'après Julien.

Leur premier son depuis leur tournant musical, c'est ce morceau, dévoilé en avant-première sur Konbini : "A.T.T.Y.S". Son imagerie détonne, proche d'une ambiance indienne, a été élaborée par Marion Dupas, connue notamment pour avoir illustré à sa manière "Bouchon de Liège", un titre du rappeur français Kaaris.

Au-delà de ces changements musicaux comme visuels, Chateau Marmont continue d'élaborer depuis dix ans, comme ils le disent, "une harmonie construite autour d'un esprit sensuel et triste, une sous-couche d'érotisme mélancolique". "On a toujours apprécié les trucs de nerd" conclut Julien.

À voir aussi sur konbini :