AccueilMusique

En écoute : un étudiant américain a rendu son mémoire sous la forme d’un album de rap

Publié le

par Sophie Laroche

L’album, intitulé "Liminal Minds", traite de la question noire aux États-Unis et est disponible sur SoundCloud.

Soutenir son mémoire ou sa thèse n’est généralement pas une partie de plaisir. Mais parmi la masse d’étudiants qui doivent fatalement passer par là, il arrive qu’il y en ait un qui transforme l’exercice en véritable performance. Cette personne c’est Obasi Shaw. Le 18 mai, cet Américain de 20 ans, originaire de l’État de Géorgie et étudiant en quatrième année à la prestigieuse université de Harvard, a présenté son mémoire sous la forme d’un album de rap intitulé "Liminal Minds". Le jeune étudiant a décroché une mention ainsi que la deuxième meilleure note de la promotion avec un A-. Un beau succès pour celui qui pensait ne "jamais être accepté à Harvard".

Le quotidien britannique The Independent s’est penché sur cette histoire. Il explique tout d’abord que les étudiants en quatrième année, comme Obasi Shaw, ne sont pas soumis à l’impératif de rendre un mémoire, sauf s’ils souhaitent décrocher leur diplôme avec les honneurs. Une information qui permet de souligner le degré de motivation et d’ambition du jeune homme, qui a choisi de se distinguer par le rap. C’est en suivant les conseils de sa mère qu’Obasi Shaw a composé dix titres de rap résumant ses recherches sur la question noire aux États-Unis, balayant de nombreuses problématiques – de l’esclavage aux brutalités policières en empruntant aux travaux du brillant James Baldwin.

Un travail qui paye, puisqu’en plus de recevoir la deuxième meilleure note de la promotion, Josh Bell, le directeur de recherche d’Obasi Shaw, n’a pas attendu pour exprimer son enthousiasme concernant la prestation du jeune étudiant. Toujours selon The Independent, le maître de conférences a fait l’éloge de l’album, qu’il considère autant comme "une œuvre académique qu’artistique". Un succès qui est de bonne augure pour l’avenir du rap dans le monde académique, d’autant plus qu’il séduit de plus en plus les facs. En effet, en plus de certains cours sur la culture hip-hop, des artistes comme Kendrick Lamar ou Nas font leur entrée à l’université avec leurs albums To Pimp a Butterfly et Illmatic, qui font désormais partie de la bibliothèque de Harvard.

L’album d’Obasi Shaw est en écoute gratuite sur son SoundCloud. On vous laisse apprécier.

À voir aussi sur konbini :