En écoute : Chaosmosis, le nouveau Primal Scream au "réalisme dépressif extatique"

Le groupe écossais est de retour avec un onzième album plein d'énergie, Chaosmosis, en écoute depuis vendredi. 

Il y a trois ans, Primal Scream demandait "plus de lumière" avec More Light. Ce vendredi 18 mars, le groupe revient avec un album qui ne semble pas totalement avoir trouvé la félicité, mais qui comporte son lot de chansons énergiques, Chaosmosis. Dix titres et 35 minutes de musique, avec en guest les trois sœurs de Haim, Rachel Zeffira de Cat’s Eyes et même la très pop Sky Ferreira.

Publicité

Pour leur onzième album, vingt-cinq ans après Screamadelica, les Écossais font la part belle aux rythmes entraînants et délurés, tout en cultivant une forme de noirceur. Dans une interview à I-D, le leader Bobby Gillespie explique que Chaosmosis renvoie à un "réalisme dépressif extatique" :

"C'est un disque étrange. De nombreux titres donnent la pêche, mais les textes sont plus sombres (...). Il y a comme une fragmentation. Le disque précédent, More Light, avait un côté plus étiré, relâché. Là, les chansons sont concises, chacune d'entre elles peut être considérée comme un single."


Bobby Gillespie cite comme exemple ces paroles de "100 % or Nothing" :

Publicité

"There's a silence so loud all the time, it's screaming and screaming at us, an emotional violence of silence and it's poisoning, poisoning us.

Il y a un silence assourdissant en permanence, il nous hurle et nous hurle dessus, une violence émotionnelle du silence qui nous empoisonne, nous empoisonne."

De cet album, dont on peine quand même à dégager la cohérence, on retiendra surtout la sautillante "(Feeling Like a) Demon Again", la très électro-dark "When the Blackout Meets the Fallout" et la nonchalante "I Can Change". Et pour écouter ce nouveau disque en live, il faudra se déplacer outre-Manche, aucune date n'étant programmée dans l'Hexagone.

Chaosmosis

Publicité

Par Ariane Nicolas, publié le 18/03/2016

Pour vous :