AccueilMusique

En écoute : "Bendero", le premier album authentique de Moha La Squale

Publié le

par Henri Margueritte

L’espoir du rap français transforme l’essai avec un premier album de 24 morceaux divisés en quatre chapitres.

C’était sans aucun doute l’un des projets les plus attendus de l’année en France. Dans la nuit du 24 au 25 mai à minuit, Moha la Squale a sorti son premier album studio, composé de 24 titres. Cette tracklist habilement pensée et rythmée par des sonorités latines à la guitare met en exergue quatre chapitres de sa vie.

Entre "Prologue" et "Snow", La Squale nous plonge dans les souvenirs qu’il garde de sa vie d’avant. Il évoque ensuite son entourage et ceux qui le tiennent debout, de "Luna" à "Il le fallait". Dans l’avant-dernier chapitre qui s’étire de "Pankani" à "C’était la ure", Moha constate le succès fulgurant qu’il a connu, faisant le parallèle entre sa vie dans le quartier et sa vie d’artiste.

Dans le dernier chapitre de son album, La Squale montre les crocs. Il pose fièrement à travers des textes imbibés d’une confiance en soi déconcertante.

À l’écoute de son album "Bendero", on comprend rapidement que Moha La Squale a déjà un certain recul sur sa vie d’avant, posant un regard assagi sur son passé. Dans ses paroles, son regard se mue en mélancolie presque revancharde, comme quand il dresse le parallèle entre ses déboires passés et ses accomplissements actuels. Il rappelle à l’occasion qu’il a étudié le jeu au Cours Florent. "On n’est pas les mêmes j’ai jamais fait l’aumône / À Fleury j’ai fané à Florent j’ai fini".

Parmi les 24 titres, certains se démarquent du reste de la tracklist. C’est le cas du morceau "Snow" dans lequel le jeune rappeur de La Banane raconte le triste destin de son ex-codétenu qui, alors qu’il "se battait pour son BAC pro", "a pris 20 piges" pour une affaire de meurtre. D’autres morceaux présents dans la tracklist confirment que dans son album, Moha La Squale n’a pas la langue dans sa poche, préférant sans doute raconter sa vraie vie plutôt que de s’en inventer une.

Avec ce premier album complet et très bien écrit, Moha La Squale concrétise parfaitement ce qu'il laissait entrevoir dans ses clips et morceaux. Pour résumer, "Bendero" est un concentré d'authenticité. Moha La Squale est authentique.

Il y a peu, nous avions passé une journée intense avec Moha La Squale, de son quartier La Banane à son tout premier concert en passant par Versace.

À voir aussi sur konbini :