AccueilMusique

En écoute : 4 Your Eyez Only, le nouvel et bel album du grand J. Cole

Publié le

par Rachid Majdoub

Et comme d'hab' avec l'un des trois meilleurs rappeurs de notre époque, on n'est pas déçus.

Artwork réalisé par Anthony Supreme et capturé dans les rues d'Atlanta

Deux ans après 2014 Forest Hills Drive, nouveau disque de platine sans aucun featuring ? Au vu de la qualité du quatrième album de J. Cole, on est pour. Annoncé par surprise il y a une semaine seulement, puis lancé avec un documentaire, deux sons – "Everybody Dies" et "False Prophets", qui ne font pas partie de l'album – et un clip, 4 Your Eyez Only est enfin en écoute.

Dix titres pour un disque compact, bien ficelé, dont les superbes textes se baladent entre l'introspection, la vie de quartier dont Cole n'a pas l'air de s'être détaché, et la vie tout simplement, avec ses amours, ses peines, ses hauts, ses bas, ses défaites, ses victoires. On n'appelle pas J. Cole "The Lyrical Genius" pour rien. Ses récits sont accompagnés dans le plus grand calme par des productions posées et riches en instruments, de la basse au saxophone ; soit là la marque de fabrique du rappeur de 31 ans, aussi multi-instrumentiste.

Mention spéciale pour "Change", dont le mood est le reflet de celui de l'inspiration principale de l'enfant de Caroline du Nord : Tupac, vingt ans après et avec une couleur différente. Le titre central de l'album est à l'image de ce dernier : à la fois sobre et puissant, personnel et parlant à celui qui l'écoute, juste ici :

Entre J. Cole, le nouvel album d'Ab-Soul – plus celui de Post Malone, et le retour de MF DOOM (on vous parle de tout ça ASAP), quelle journée radieuse pour le rap.

À voir aussi sur konbini :