featuredImage

Eminem pourrait être la prochaine superstar du catch de la WWE

Le rappeur de Detroit participerait aussi à la BO du prochain jeu WWE 2K20.

(© Aftermath/Interscope)

Eminem devrait prochainement signer un contrat avec la célèbre firme de catch professionnel, la WWE, pour apparaître dans l'un de leurs futurs événements télévisés, le SmackDown. Très réputé outre-atlantique, ce grand show hebdomadaire est un rendez-vous sportif et de divertissement qui fait l’actualité depuis 20 ans maintenant.

On ne sait pas encore exactement comment y interviendrait le rappeur de Detroit, mais une ceinture de champion customisée au nom d’Eminem serait intégrée dans le contrat. Au final, Slim Shady devrait surtout participer largement à la bande-son du prochain jeu vidéo WWE 2K20. Mais on a bon espoir de le voir aussi dans une petite rixe acrobatique avec l'un de ses nombreux détracteurs.

La WWE a toujours été très proche du milieu du rap. Certains catcheurs ont même sorti des albums de rap, comme c'est le cas de John Cena, Hulk Hogan ou Randy Savage. Une compilation sortie en 2000, WWF Agression, reprend les plus grands thèmes des superstars du catch avec des artistes comme Run DMC, Method Man, Snoop Dogg ou R.A. The Rugged Man.

Cette compilation hors norme verra d’ailleurs la première collaboration entre deux grands fêlés du rap : Kool Keith et Ol' Dirty Bastard pour "Wreck", le thème de Mankind, une bonne synthèse de la folie en un seul catcheur. Sur le même disque, Method Man présente The Rock quand Ras Kass et Mystikal introduisent Triple H. Tout un programme. D’autres albums du même genre sortiront ensuite, entre rap et metal, les deux genres préférés des fans de catch professionnel.

Eminem rejoindrait de nombreux rappeurs déjà passés sur le ring de la ligue comme Rick Ross, Diddy et surtout Snoop Dogg, grand habitué depuis plus de 10 ans. Avec sa silhouette longiligne et ses expressions tordantes, Snoop est le meilleur client pour ce monde détonnant de freaks en tout genre.

Mais de nombreux ennemis d’Eminem sont aussi apparus dans les événements de la WWE, comme Limp Bizkit, Insane Clown Posse et surtout Machine Gun Kelly, celui qui s'est le plus attiré les foudres d’Em ces derniers temps.

Les apparitions des rappeurs sont toujours des mélanges entre jeu d’acteur souvent théâtral, concerts surprises et petites bagarres millimétrées. Ce cocktail explosif démontre les grosses ressemblances entre les milieux du rap et du catch, avec leurs personnages caractéristiques, leurs clashs à rallonge et leur bagout toujours volcanique.

En France, ces rapprochements sont aussi possibles. On pense notamment au combat toujours en attente entre Booba et Kaaris : le fameux octogone. En transformant leur guerre ouverte en événement de divertissement, les deux rappeurs entrent finalement dans l’univers de la WWE, mais d'un pied seulement.

En effet, cette culture n’est pas tout à fait ancrée en France où elle est considérée comme trop caricaturale et hypocrite pour une grande partie du rap français. La musique en France reste un univers très sérieux où la dérision est tout de suite prise pour de la trahison ou un écart de conduite. L’humour reste un terrain à part qui ne peut s’allier avec la création musicale sans tomber dans le cliché. C’est donc par le biais de la parodie et de personnages comiques comme Fatal Bazooka ou Lorenzo qu’on arrive à relier rap et catch.

De son côté, Eminem continue de surfer sur le succès de son album Kamikaze et vient de terminer une tournée en Océanie, portant chaque soir ses fameux tee-shirts en hommage aux classiques du rap. Toujours très suivi, Em reste l'une des personnalités les plus importantes du rap mondial. Son alliance avec la WWE risque de faire grand bruit en 2019 : le rêve américain tient encore ses promesses là où la France résiste.

Par Aurélien Chapuis, publié le 13/03/2019