AccueilMusique

Éducation, enfance et amour : YL se livre dans le nouveau podcast de Konbini Radio

Publié le

par Robin Riccitiello

© Konbini

Découvrez Assieds-toi faut que j’te parle, animé par Coumbis Hope Lowie.

Bienvenue dans Assieds-toi faut que j’te parle, le nouveau podcast de Konbini Radio disponible sur YouTube, Spotify, Deezer, Apple Podcast et Google Podcasts. Dans ce premier épisode, notre journaliste Coumbis Hope Lowie reçoit le rappeur marseillais YL pour parler de sujets intimes habituellement non abordés en interview.

Au cours de cet entretien, YL revient sur son enfance, son rôle de grand frère qui lui est cher et sur l’éducation franco-algérienne qu’il a reçue. Il nous raconte ses déboires amoureux, se questionne sur la longévité d’une relation passionnelle et sur l’empreinte qu’il va laisser dans ce monde. Il partage enfin son expérience en tant que rappeur, ses objectifs de carrière et ses projets professionnels en Afrique. Un épisode vrai, avec une bonne dose de sagesse et de philosophie.

Mais qui est YL ? Notre premier invité est un rappeur originaire de la cité Air-Bel à Marseille. Il commence à rapper dans son quartier dès l’âge de 11 ans, avec le groupe 11.43. Mais c’est en 2016 qu’il s’y met sérieusement avec le morceau "Plata O Plomo", puis son apparition sur le titre "C’est grave" avec Naps, lui aussi originaire d’Air-Bel.

Mais c’est sa collaboration avec Sofiane sur un des fameux freestyles "#JesuispasséchezSo" qui va lui donner un rayonnement national. Après une signature chez Def Jam, YL sort un premier album, Confidences, en 2018, suivi d'un double album en 2019, Nyx & Érèbe, puis Æther & Héméra, fortement influencés par la mythologie grecque.

YL est un rappeur technique. Avec ses paroles profondes, il se rapproche d'artistes comme Niro, Rohff, Sofiane ou DA Uzi, avec qui il collabore. Mais il sait aussi être plus léger et musical, notamment en collaborant avec des rappeurs de sa ville comme JuL ou Naps. Très prolifique, YL a sorti deux albums en 2020 et continue son chemin avec une régularité, une passion et une rigueur qui forcent le respect.

Pour s’abonner à notre podcast, c’est par ici.

Article coécrit avec Aurélien Chapuis.

À voir aussi sur konbini :