AccueilMusique

En écoute : Jacques chante "Dans la radio" en six langues et en fait un medley génial

Publié le

par Arthur Cios

Jacques, en toute simplicité

En français donc, mais désormais en anglais, en espagnol, en espéranto, en russe, en chinois et en arabe.

Si Jacques est l’ovni que la musique française rêvait d’avoir depuis des années, l’artiste est avant tout un génie. Un génie technique, qui explore comme personne ne l’a fait auparavant le son et les conceptions d’instruments, et maintenant même les langues.

On vous avait parlé il y a un an du clip tourné en Inde de "Dans la radio", morceau enregistré dans les locaux de Radio France. Sauf que l’hurluberlu de la musique électronique n’allait pas s’arrêter là. Si depuis, il a pondu un album en direct sur The Lot Radio, il a surtout bossé sur des nouvelles versions de son premier morceau chanté. En l’occurence six. Pourquoi ? C’est encore lui qui l’explique le mieux.

"Je pense la musique comme un film. Quelqu’un qui va faire un film va le traduire. L’idée, c’était surtout de le sortir dans plein de pays. Je ne voulais pas me limiter à la France. C’est pas parce que je suis né en France que je dois me limiter au français.

Donc il y a un peu moins d’un an, j’ai tenté en anglais, pour que les gens captent le délire. Puis pourquoi uniquement anglais ? Donc en espagnol. Puis j’ai trippé. En chinois, en russe… L’espéranto, c’est parce que c’est parti en couilles. [rires]"

Jacques a donc traduit les paroles de son titre, en anglais, en espagnol, en espéranto, en russe, en chinois et en arabe. 6 langues, 6 versions. Mais comme il veut faire les choses bien, il a aussi dû bosser la prononciation.

"D’abord j’ai fait traduire, puis je les ai fait adapter artistiquement avec quelqu’un de confiance. Le plus difficile, c’était l’anglais parce que la tolérance est différente. En russe, je ne sais pas ce que je dis mais en anglais, tu comprends. Espagnol et anglais, j’ai fait gaffe, pour le reste, je voulais juste être compréhensible. […] Et puis, l’espéranto, on s’en foutait donc je l’ai fait comme ça. [rires]"

Il est même allé présenter certaines versions à l’étranger, notamment en Chine où, à l’occasion d’une petite tournée, il a pu faire écouter sa version aux gens du coin. "Ça les faisait délirer", explique Jacques. Une vision internationale fantastique, qu’il a décidé de teaser avec un medley parfait, que voici.

L’EP entier, qui sortira le mardi 4 juillet, comprendra également un remix inédit par Canblaster, Nömak du collectif Point Point, et Jacques, où chacun a son drop — ils ne font décidément rien comme les autres. La sortie sera par ailleurs accompagnée d’un nouveau clip pour la version en anglais que Jacques décrit comme un remix du premier clip, et d’un site où l’on verra en stream le zigoto jouer toutes les versions de "Dans la radio", même les remix et l’instrumental. "C’est comme s’il y avait moi dans une Boiler Room infinie", résume-t-il.

À noter que le bonhomme devrait sortir un titre avec Superpoze d’ici quelques jours, et qu’il planche sur un album studio avec Canblaster, Jérémie Arcache du groupe Revolver et son orchestre. Tout en continuant à tourner un peu partout cet été.

Puisqu’on vous dit que cet homme est la meilleure chose qui soit arrivée au paysage de la musique électronique depuis des lustres !

À voir aussi sur konbini :