AccueilMusique

En écoute : Forever M.C. réunit la crème du rap US underground sur un album incroyable

Publié le

par Jérémie Léger

Avec cet album, Forever M.C. nous rappelle un temps où seules la technique, les rimes et les punchlines étaient légion dans le rap.

D’abord cantonné à la culture des banlieues, le rap fait aujourd’hui partie des genres musicaux les plus écoutés au monde. Par conséquent, cette musique s’est transformée et a emprunté des chemins aussi multiples que variés : gangsta rap, G-funk, boom bap, trap, crunk, mumble rap, pop urbaine, rap/rock et bien d’autres.

Si aujourd’hui il y en a pour tous les goûts, certains artistes ont préféré garder les valeurs old school de cet art noble qu’est le rap, quitte à rester dans l’ombre de l’industrie et du grand public. Car, ne l’oublions pas, l’exercice du rap nécessite avant tout un MC ("master of ceremony") et un DJ/producteur qui s’associent dans le seul et unique but de kicker sur des instrus brutes.

Forever M.C. est de ceux-là. Pour son album homonyme, il s’est uni avec le producteur It’s Different pour nous concocter un projet à la gloire du kickage en bonne et due forme. L’objectif du duo ? Rassembler les pépites underground les plus techniques et brillantes de ces dernières années pour orchestrer un assassinat de micro en règle. En témoignent les extraits déjà sortis, "Terminally Ill" et "King Kong".

À l’affiche du projet final, des invités de prestige : Snoop Dogg, Wu-Tang Clan, The Game, Kurupt, Crooked I, Tech N9ne, Horseshoe Gang, Token, PASSIONATE MC, Mod Sun, Talib Kweli, DMX, Statik Selektah, Lupe Fiasco, Hus Kingpin, Rozewood, Chino XL, Rittz, Ras Kass, Planet Asia, Chuck D, Bronze Nazareth, E-40, Chris Webby, Kool G Rap, Chris Rivers, Cormega, Whispers, Hopsin et The Boy Illinois.

Dans toute cette assemblée de choppers, il y a des légendes de la discipline mais aussi d’autres noms bien moins connus. Cela dit, tous partagent un point commun, à savoir une technique incroyable au micro et un amour de la rime. Accrochez-vous bien, car écouter les douze titres de Forever M.C., c’est prendre une salve de missiles verbaux purs et non filtrés de la part d’un groupe d’architectes de la punchline prêts à en découdre. Vous voilà prévenus.

À voir aussi sur konbini :