AccueilMusique

En écoute : Dave East, nouvel espoir du hip-hop new-yorkais, dévoile sa mixtape Paranoïa 2

Publié le

par Jérémie Léger

2018 lui tend les bras. Dave East poursuit son ascension vers le sommet de la scène hip-hop new-yorkaise avec sa nouvelle mixtape intitulée Paranoïa 2.

On a beau attendre son retour depuis plus de cinq ans maintenant, la légende du hip-hop Nas a du flair quand il s’agit de repérer les jeunes prodiges. Dave East est l’un d’entre eux. Signé en 2015 sur le label Mass Appeal, le rappeur new-yorkais a depuis eu le temps de faire son petit bonhomme de chemin. Pour preuve, le revoilà en cette mi-janvier avec un nouveau projet, la suite de sa mixtape Paranoïa sortie en septembre dernier, logiquement intitulée Paranoïa 2.

Pour son premier projet de l’année, le MC a donc rassemblé quinze titres, et encore une fois, il se démarque avec une certaine maîtrise du storytelling, une énergie et un flow sans faille au micro. Le tout sur des prods toujours aussi percutantes.

Bien entendu, il n’est pas venu seul : talent oblige, il a pu compter sur de grands noms pour venir garnir ses morceaux. Pour l’accompagner, on retrouve ainsi Tory Lanez, T.I., Lloyd Banks ou encore Marsha Ambrosius pour ne citer qu’eux. Sortir un projet de qualité en ouverture de 2018, ou comment ouvrir définitivement la voie vers une année potentiellement fructueuse.

2018 sera-t-elle l’année de Dave East ?

I Would Lust A Car Before I Lust A Chicc - @realholidaystyles

Une publication partagée par Freaky Forever Mugga (@daveeast) le

Il aura dû signer près d’une dizaine de mixtapes avant de sortir de l’ombre. Le prix peut sembler fort, mais aura valu le coup tant ces trois dernières ont été décisives pour l’artiste. En effet, sa signature sur le label d’une des plus grandes légendes contemporaines du hip-hop n’est pas la seule prouesse à rajouter à son palmarès. En 2016, soit l’année suivante, il était lauréat des XXL Freshman, cette emblématique sélection annuelle d’artistes à suivre selon le magazine hip-hop américain. Il ne lui manquait rien de plus pour lancer la machine.

Après une première mixtape en major Hate Me Now, sur laquelle figurait nul autre que son mentor Nas, un premier album encensé, Kairi Chanel, et de multiples autres projets jusqu’à celui d’aujourd’hui, (Karma EP et ses deux mixtapes Paranoïa), le natif de Harlem commençait son ascension et se hissait avec panache parmi les étoiles montantes de la scène pourtant très concurrentielle de NYC.

Productif comme pas deux, il y a donc fort à parier qu’il a déjà commencé à travailler sur un nouvel album. Un LP qui devrait définitivement, foi de Nas, faire éclater son talent au grand jour. Sans oublier que le grand Nasir Jones prépare lui aussi son retour musical pour les douze prochains mois. Et puisqu’il l’a pris sous son aile, son poulain devrait, sans trop de doutes, jouir d’une place de choix sur son projet. Il n’y a plus qu’à attendre et laisser la magie opérer.

À voir aussi sur konbini :