AccueilMusique

Face au Covid-19, l'Écosse veut interdire... la musique dans les bars

Publié le

par Pénélope Meyzenc

Et c'est une proposition très sérieuse.

Une manière de limiter le contact. La semaine dernière, le gouvernement écossais a proposé d’interdire la musique dans les bars et autres lieux d’accueil pour éviter que les clients aient à "se pencher pour se parler", rapporte la BBC. À présent, "il ne doit pas y avoir de musique de fond et les téléviseurs doivent être mis en sourdine", pour que les gens n’aient pas à se rapprocher pour s’entendre.

Cette restriction, relativement sévère, a été annoncée avec d’autres directives visant à empêcher la propagation du coronavirus dans les bars et restaurants. Il a par exemple été précisé que ces établissements doivent pouvoir fournir un service à table, autoriser les réservations et éviter que les clients ne se tiennent ensemble à proximité ou ne fassent la queue.

"Nous savons que les pubs et les restaurants sont des endroits à plus haut risque de transmission de Covid et on peut d’ailleurs le constater avec nos données actuelles", expliquait alors Nicola Sturgeon, première ministre écossaise.

Comme le rapporte le média Consequence of Sound, certains propriétaires de ces établissements craignent qu’une telle mesure n’empire la situation, encourageant notamment les gens à se réunir dans un cadre privé pour profiter de musique librement. Ces espaces souvent plus exigus et sans aucun contrôle seraient donc plus propices à la propagation du virus.

Les témoignages d’experts confortant cette théorie, les discussions restent ouvertes. Si pour l’instant la musique pourrait être totalement bannie, il a tout de même été envisagé de simplement limiter la diffusion à un niveau de décibels "acceptables" pour que les clients n’aient pas à se rapprocher ou trop hausser la voix pour s’entendre.

À voir aussi sur konbini :