AccueilMusique

Vald veut "sauver le monde" avec Échelon Vol. 1, la nouvelle compilation de son label

Publié le

par Guillaume Narduzzi

©VALD – GOTAGA (Clip officiel)

Le premier projet du label du V met en avant les collaborateurs historiques du rappeur aulnaysien mais aussi de nouveaux talents.

Stamina de Dinos, Attaque II de Captaine Roshi, Blo II de 13 Block, Huitième art de Sinik… Le vendredi 27 novembre 2020 était particulièrement attendu des rapophiles français puisque de nombreux projets ont été dévoilés ce jour-là. Cependant, malgré cette concurrence accrue, Vald a encore réussi à tirer son épingle du jeu. Avec son label Échelon Records, qu’il a fondé en cette année 2020, le rappeur a sorti une compilation qui promeut autant son entourage artistique proche que de nouveaux espoirs hexagonaux.

Pour cela, Vald a bien sûr mystérieusement teasé ce projet au cours des jours précédents la parution d’Échelon Vol. 1, notamment sur ses réseaux sociaux. Et pour s’assurer l’intérêt du public une fois le jour de la sortie venu, l’artiste de 28 ans a pleinement pris part à cette compilation, signant notamment une introduction redoutablement efficace avec "Gotaga", où il parle avec humour de cet album comme celui qui "va sauver le monde".

Ce titre, qui dispose d’ores et déjà d’un clip avec le célèbre vidéaste, a servi de véritable vitrine pour le projet Échelon Vol. 1. D’autant plus que le V s’invite également sur une deuxième track aux réflexions toujours aussi pertinentes et aiguisées, intitulée "C’est pas nous les méchants". Deux titres qui sont bien entendu produits par Seezy, producteur attitré de Vald depuis Agartha (2017). 

Le jeune producteur a même eu l’honneur de conclure le projet avec la track instrumentale "Diego". Car, avec cette première compilation – qui, étant un premier volume, en amènera a priori d’autres –, celui qui a sorti son album Le monde est cruel l’année dernière a souhaité mettre en avant ceux qui l’accompagnent dans le succès depuis la seconde partie des années 2010. 

C’est ainsi que figure par exemple Suikon Blaz AD, collaborateur de longue date que l’on retrouve autant sur scène aux côtés du V que sur les divers projets du rappeur d’Aulnay-sous-Bois, sur le second titre nommé "Échelon Music". Une façon de prouver une nouvelle fois, s’il le fallait, que Suikon est capable de développer son propre univers artistique et de quitter l’ombre imposante et grandissante de Vald, en attendant un premier projet solo. 

Aociz, DJ lors des tournées de Vald qui a également remporté à trois reprises le championnat du monde de DMC avec son groupe 9 o’Clock, s’approprie également une piste du projet avec le tout aussi rythmé que dansant "Shakalaka". Sirius, prolifique producteur aux multiples casquettes qui travaille avec Vald depuis des années, s’offre lui aussi une envolée en solo avec un morceau sombre au possible nommé "Après minuit".

Mais outre les membres d’Échelon Records cités ci-dessus, Échelon Vol. 1 résulte aussi d’une ouverture vers de nouveaux artistes. On découvre ainsi de jeunes talents ayant proposé des maquettes de morceaux qui ont convaincu la team du label. Rafal, qui signe le titre "Magneto", s’était fait connaître grâce à une apparition dans l’émission de Sofiane Rentre dans le cercle. Pour les autres – Charles Bdl, Gold Gee, Bes et Yonidas –, les informations sont assez maigres et c’est la première fois qu’ils apparaissent dans un projet d’une telle envergure. Preuve du travail de défrichage considérable effectué par Vald et son équipe.

D’autant plus que ceux-ci s’inscrivent plutôt bien dans l’univers et l’esthétique du rappeur aulnaysien, comme pour démontrer l’influence conséquente qu’a pu avoir l’auteur de NQNT 2 au cours des dernières années. Car finalement, ces trente minutes d’écoute s’apparentent à une belle carte de présentation du label, avec ses différentes entités et forces en présence. Grâce à Échelon Records, Vald s’offre une nouvelle corde à son arc – celle de découvreur de jeunes rappeurs. Une suite somme toute logique pour l’un des visages les plus importants de la scène rap français actuelle. 

À voir aussi sur konbini :