AccueilMusique

Drake explose la concurrence et entre dans l'histoire du Billboard avec Scary Hours 2

Publié le

par Joséphine de Rubercy

©Youtube

Les trois titres de Scary Hours 2 sont entrés dans le Hot 100 du Billboard… directement dans le top 3 !

Dans le plus grand des calmes, Drake a fait ses débuts dans le Hot 100 du Billboard en occupant directement les trois premières places du classement. "What's Next", "Wants and Needs" en feat avec Lil Baby et "Lemon Pepper Freestyle" avec Rick Ross, les trois morceaux de son EP Scary Hours 2 sorti ce vendredi 4 mars, se sont hissés respectivement aux première, deuxième et troisième places dès leur entrée dans le top.

Selon plusieurs médias dont HITS Daily Double, l'EP s'est écoulé à 970 000 unités vendues en combiné dès sa première semaine d’exploitation. Encore plus fou, sur cette même période, les trois titres du projet ont été streamés 125 millions de fois aux États-Unis seulement.

Cette arrivée fracassante dans le palmarès a relégué les titres régnant jusque-là sur le podium, à savoir "Leave The Door Open" de Silk Sonic (Bruno Mars et Anderson .Paak), "Drivers Licence" d'Olivia Rodrigo et "Up" de Cardi B, en quatrième, cinquième et sixième positions.

Cette performance permet au rappeur canadien de devenir le premier artiste masculin solo à se classer simultanément aux première, deuxième et troisième places du Hot 100. Il rejoint la chanteuse Ariana Grande, qui avait réussi cet exploit en février 2019 avec "7 Rings", "Thank U, Next" et "Break Up with Your Girlfriend, I’m Bored".

Elle devenait elle-même la première artiste féminine solo à atteindre ce record alors détenu depuis 1964 (soit 55 ans) par les Beatles et leurs titres "Can't Buy Me Love", "Twist and Shout" et "Do You Want to Know a Secret".

Une chose est sûre, Drake continue d'exploser les chiffres avec cette nouvelle prouesse. Le 6 God obtient ainsi 8 singles classés numéro 1 du Hot 100 du Billboard, mais aussi 45 singles classés dans le top 10 et 119 dans le top 40. 

 
 

À voir aussi sur konbini :