Dr. Dre n’exclut pas de sortir un jour son album perdu Detox

Dr. Dre a laissé entendre qu’il pourrait un jour faire revenir d’entre les morts son projet le plus mystérieux, le fameux Detox.

#DrDre has confirmed that he is working on new music #NewMusic

Une publication partagée par The Corner Store Club (@thecornerstoreclub) le

Publicité

En 1999, le légendaire producteur de Compton Dr. Dre signait 2001, son deuxième album. Un projet qui reste encore à ce jour l’un des plus marquants de l’histoire du hip-hop. Alors au sommet de son art, Dre annonce pour 2002 un troisième opus intitulé Detox. Une belle arlésienne, puisque le disque n’est encore jamais sorti à ce jour. Mais à la veille de la sortie de Compton, le producteur semble moins catégorique sur la question.

Entre le studio et (surtout) le business, le Doc s’est offert une pause en assistant à une séance d’entraînement de l’équipe NBA des Golden State Warriors, accompagné de son bras droit Jimmy Iovine. Forcément, sa présence n’est pas passée inaperçue. Audacieux, le journaliste de la chaîne américaine ESPN, Chris Haynes, a réussi à le solliciter pour lui poser la question fatidique :

Publicité

Traduction : "J’ai demandé à Dr. Dre si Detox était définitivement aux oubliettes et il m’a répondu : 'Je suis en train de travailler sur quelques sons en ce moment. On verra.'"

Parlait-il bel et bien de Detox ou d’un nouveau projet mystérieux dans ses cartons ? Impossible d’en savoir plus pour le moment, mais tout porte à croire que Dr. Dre n’a pas fini de garnir sa discographie personnelle, et ça, c’est déjà une bonne nouvelle. Mais ne nous emballons pas trop non plus, car, comme chacun sait, les promesses autour de Detox ne datent pas d’hier.

Publicité

Detox, "l’album de rap le plus avancé jamais composé"

Entre rumeurs, espoirs et désillusions autour de cet album, Dr. Dre a maintes fois eu l’occasion de jouer avec nos émotions. Au point que Detox obtiendra le titre inédit "d’album de rap le plus avancé jamais composé". Légitime, puisque le projet en question a été annoncé, puis reporté à maintes reprises : 2005, 2008, 2010… Pendant toutes ses années, les albums rap se suivent et ne se ressemblent pas, mais Detox n’est malheureusement toujours pas dans nos casques.

Nous aurions pu croire que l’attente était enfin terminée à l’aube de cette nouvelle décennie avec la sortie, le 20 avril 2010, du premier single officiel "Under Pressure", en duo avec Jay-Z et coproduit par Scott Storch. Sont venus s’ajouter, quelques mois plus tard, deux nouveaux titres promotionnels : "Kush", une collaboration avec Snoop Dogg et Akon, et "I Need a Doctor", qui symbolise les débuts du duo Eminem et Skylar Grey.

Publicité

Ce morceau s’avère d'ailleurs être une conversation émouvante entre Eminem et son mentor. Alors que Dr. Dre est en proie à de nombreux doutes et tente de mettre fin à ses jours, son poulain se bat pour l’aider à faire face et à se relever pour enfin revenir sur le devant de la scène. Même s'il n'est pas produit par le docteur, le morceau fait un carton.

La promo semble définitivement lancée, mais la suite de l’histoire est connue : Dr. Dre annonce finalement, en août 2015, que le projet Detox est définitivement abandonné, son auteur n’étant pas satisfait du résultat. Connu pour son perfectionnisme maladif et sa volonté farouche de systématiquement révolutionner le hip-hop, le fardeau était trop lourd pour ses épaules pourtant bien larges.

Les raisons d’un échec

Par le passé, Dr. Dre nous a prouvé son sens de la formule. Pourtant, avec Detox, la réaction n’a pas eu lieu et le patron de la West Coast a dû essuyer son premier échec. La raison, selon ses plus proches collaborateurs ? Un manque de motivation et une absence d’éclat artistique. Car si le producteur a beau être le chef d’orchestre, sans ses musiciens et, dans le cas présent, sans ses rappeurs, l’alchimie n’est pas complète.

En effet, en regardant en arrière et en faisant le tour des différents projets du rappeur, il apparaît évident que si ses talents de beatmaker ne sont plus à prouver, sans son équipe de choc pour sublimer ses productions avant-gardistes, la magie n’opère pas.

Osons la comparaison sportive : Dre, c’est le coach, celui qui guide son équipe vers la victoire. Il suffit de se pencher sur la carrière des différents artistes qu’il a révélés : Snoop Dogg, Eminem, The Game, Kendrick Lamar, et sans aucun doute, demain, Jon Connor. C’est un fait : tous ceux qu’il a pris sous son aile ont atteint des sommets. Or, un coach sans ses joueurs, il ne lui reste plus qu’à quitter le stade.

C’est bien là le problème : pendant toutes ses années, Dre a travaillé sur Detox, mais n’a jamais été capable de rassembler une équipe digne de ce nom. Un aspect qu’il souligne dans le morceau "I Need A Doctor" précédemment évoqué : "Ils ont fini par me lâcher car ils ne voyaient pas de futur avec moi, où sont-ils maintenant, aujourd’hui ? […] Vous êtes des traîtres quand tout allait mal, on n’a pas eu de soutien."

Un entourage absent qu’a également dénoncé son premier prodige Snoop Dogg, il y a quelques années sur les ondes de la BBC Radio :

"Dr. Dre a une très bonne éthique de travail, mais je vais le dire et je ne sais pas si ça va mettre un coup de pied dans la fourmilière : je pense qu’il est très mal entouré. Quand il a fait ses disques qui étaient des hits dans le passé, il y avait D.O.C., Snoop Dogg, RBX, Kurupt… Ce sont des artistes indispensables qui ne sont pourtant plus là et qui devraient l’être.

Tout ce que je dis, c’est que D.O.C. et Snoop Dogg sont la colonne vertébrale. Quand ces deux-là ne sont pas dans l’équation, ça ne peut pas fonctionner. Tu dois les remettre dans le truc et les laisser diriger le projet comme nous l’avions fait sur The Chro­nic et 2001."

Le coup de pied dans la fourmilière a bien été donné car, à défaut de sortir Detox, c’est Compton : a Soundtrack qui se chargera de perpétuer l’héritage musical de Dre. Le pari était risqué et la pression grande, mais si cet album est, certes, pas aussi remarquable que les précédents, il aura réussi à prouver que le rappeur était capable de vivre avec son temps, sans pour autant perdre son savoir-faire légendaire.

Un nouveau départ ?

Cette récente déclaration est-elle alors une preuve que le producteur et rappeur a retrouvé sa fougue d’antan ? Verra-t-on un jour un nouvel album du Doc ? La nostalgie de la grande époque le poussera-t-elle à faire un pas en arrière pour ressusciter Detox ?

Mieux encore : son amour inconditionnel pour la musique le fera-t-il aller de l’avant vers de nouveaux horizons ? Un tas de questions qui restent encore aujourd’hui sans réponses, mais qui nous laissent sûrs d’une chose : malgré ses 52 ans, Dr. Dre n’est pas près de faire ses adieux au studio.

Par Jérémie Léger, publié le 10/01/2018

Copié

Pour vous :