D’où vient Teyana Taylor, princesse volcanique et maudite du hip-hop ?

Comme c’est le cas pour toute princesse qui se respecte, la vie de Teyana Taylor est loin d’être un long fleuve tranquille.

(© Teyana Taylor/Facebook)

Il était une fois une princesse originaire de Harlem, désireuse de conquérir le monde grâce à ses multiples talents. Elle est chanteuse de R'n'B et de néo-soul à la voix envoûtante, mais aussi danseuse, chorégraphe, mannequin aux courbes parfaites, actrice (Madea’s Big Happy Family, The Love Section et Stomp the Yard 2: Homecoming) et même designeuse.

Publicité

Côté vie privée, Teyana Taylor a 27 ans et est mère de famille. Elle est aussi la fille de la star d’Instagram Niki Taylor et l’épouse in love du basketteur des Sacramento Kings, Iman Shumpert. La vie de la jeune artiste ressemble donc en tout point à un conte de fées du XXIe siècle.

Malheureusement, la diva s’est brûlé les ailes à plusieurs reprises. Son charisme naturel, sa polyvalence et son attitude de femme badass et affirmée plaisent au milieu artistique, mais son tempérament de tête brûlée freinera bien souvent ses ambitions démesurées. Dans les faits, la belle Teyana ressemble plus à une princesse maudite qu’à une princesse Disney.

Faux départ

En 2006, le monde la découvre pour la première fois dans l’émission My Super Sweet Sixteen sur MTV. La jeune femme d’origine afro-trinidadienne n’a alors que seize ans. Sa prestation lui permet de mettre en lumière tout son potentiel, et elle ira jusqu’à taper dans l’œil de Pharrell Williams, qui va rapidement la signer sur son label Star Trak Entertainment.

Publicité

Nous sommes en 2008 lorsque Teyana Taylor montre au public, pour la première fois, ses talents de chanteuse R'n'B et néo-soul avec le morceau "Google Me", extrait de sa première mixtape, From a Planet Called Harlem. Ce titre lui vaudra d’être adoubée par le groupe de hip-hop américain The Neptunes.

Le succès est immédiat et les portes dorées de la gloire s’ouvrent alors à elle. Teyana Taylor se dit même prête à conquérir le monde au-delà de la planète musicale. Ses plans sont clairs quand elle les explique à The Fader, la même année : "Ma propre émission de télé, mon propre dessin animé, ma propre garderie pour enfants, j’essaie d’être sur tous les fronts."

Publicité

On y croirait presque au vu du personnage hors du commun qu’elle incarne. Seulement voilà, son aventure chez Star Trek vite va tourner court, la faute à des plans de sortie musicaux sans cesse retardés. Elle a beau écrire pour des grands noms du R’n’B comme Usher et Chris Brown, sa carrière personnelle ne décolle pas.

Teyana Taylor se bat au sein de son écurie pour sortir ses productions sans jamais y parvenir, et son projet de premier album sera finalement avorté. Ses affaires personnelles ne s’arrangent pas lorsque la New-Yorkaise se retrouve au cœur d’une querelle avec Rihanna sur Twitter en 2013, après que cette dernière s’est moquée d’elle dans une vidéo postée sur Instagram.

Kanye West à la rescousse

Son attitude de femme badass fait grincer les dents de certains, mais son amour de l’art, sa polyvalence et son caractère impertinent séduisent un certain Kanye West, qui va s’empresser de la prendre sous son aile. Plein d’espoir, le rappeur de Chicago la place sous le feu des projecteurs en 2010 en l’invitant à chanter sur son morceau "Christmas in Harlem".

Publicité

La voix du refrain de "Dark Fantasy" sur l’album My Beautiful Dark Twisted Fantasy, c’était elle aussi. Elle apparaît également sur la compilation du label Cruel Summer, dans le superbe morceau "Bliss" en duo avec John Legend. Ces premiers tests concluants vont pousser Kanye West à la signer sur son label G.O.O.D Music en 2012. Après ça, elle sortira enfin son premier album, VII.

Sur ce disque, elle affirme tout son talent et sa vision artistique hors du commun. Teyana Taylor renouvelle le R’n’B en le teintant d’influences soul inspirées de Lauryn Hill, Mary J. Blige et Janet Jackson. Le succès est total et son album se place en tête du classement Billboard des meilleurs albums R’n’B/hip-hop. Selon les dires de son mentor :

"Teyana apporte quelque chose de tellement R’n’B, de tellement noir, de tellement ghetto. Toutes ces choses qui manquent tellement, mais qui sont pourtant si nécessaires à la musique."

De l’ombre à la lumière

La princesse Teyana Taylor semble avoir enfin trouvé la gloire qu’elle cherchait. Elle profite même de sa nouvelle notoriété pour agrandir ses ambitions. Elle collabore notamment avec Adidas et sort des sneakers, les Adidas Originals Harlem GLC, en 2013. Cette paire serait encore à ce jour celle qui s’est vendue le plus rapidement pour la marque.

À la même époque, dans une longue interview accordée à The Fader, Teyana Taylor exprime ses frustrations à l’égard de l’industrie musicale. Sortir son premier album lui a pris près de six ans, une période durant laquelle elle connaîtra de nombreuses galères. Elle laisse presque entendre qu’elle préfère rester dans l’ombre et qu’elle ne sortira plus de disque pendant un certain temps.

Loin de vouloir faire ses adieux à la scène, elle va briller dans d'autres domaines comme le mannequinat. Quand elle marche sur un tapis, la belle nous éblouit de son charisme naturel. Elle n'oublie jamais de partager ses défilés sur Instagram. Dans une interview, elle confiait d'ailleurs que c'était la Fashion Week de New York 2017 qui avait fait d'elle une modèle de renom.

Par ailleurs, elle devient aussi chorégraphe pour Beyoncé et revient à sa passion pour la télé. En juillet dernier, elle est venue danser pendant l’émission hommage à Lil Kim sur VH1. Sa prestation, entre charisme et sensualité, laisse tout le monde bouche bée, mais c’est surtout son fait d’armes suivant qui va la mettre sous le feu des projecteurs pendant quelque temps.

Souvenez-vous du clip de "Fade", single phare de l’album de Kanye West, The Life of Pablo. Présentée en avant-première lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards, cette vidéo aussi géniale qu’étrange a littéralement cassé Internet. Teyana Taylor nous y offre une chorégraphie élégante en se déhanchant avec grâce et assurance dans une salle de sport.

Folie artistique de Kanye West oblige, on voit carrément la jeune femme se transformer en chat au milieu d’un troupeau de moutons, aux côtés de son mari et de leur fille. Cette vidéo avait une visée double : promouvoir l’album de Kanye, mais aussi sa marque de fitness, Fade2Fit.

Éternelle artiste maudite ?

Après avoir participé à la série The Breaks, sorti un DVD de fitness et proposé son show de téléréalité Teyana & Iman, où elle met en scène son idylle, la protégée de Kanye West s’est finalement recentrée sur sa musique. Elle fera partie des artistes sollicités dans la Wyoming et conclura la saga musicale de Kanye West de sept titres (un écho à son premier album VII ?) avec son album K.T.S.E.

Mais, encore une fois, malgré la qualité musicale indéniable de ce projet R’n’B d’un nouveau genre, Teyana Taylor semble condamnée à la fatalité. En effet, après le rite initiatique de la listening party qui s'est tenue à LA le 22 juin, jour supposé de la sortie de l’album, celui-ci tarde à débarquer sur les plateformes de streaming.

Alors que ce fut l’affaire de quelques heures pour les projets de Pusha T, Kanye, Kid Cudi et Nas, l'album de Teyana aura mis plus de 24 heures à débarquer jusqu’à nos oreilles. Comme si cela ne suffisait pas, le produit fini s’avère bien différent de celui dévoilé lors de la session d’écoute. On apprend dans la foulée que l’opus n’est en fait pas terminé.

La chanteuse exprimera sa rancœur à l’égard de son équipe, mais affirme qu’aucune autre version de l’album ne devrait voir le jour. La malédiction ne s’arrête pas là puisque, contrairement aux autres projets dévoilés récemment par par Kanye, K.T.S.E. peine à percer dans les charts. Comme quoi, même un génie comme Kanye West n’a pas réussi à conjurer le mauvais sort.

Nul ne sait ce qu’il adviendra de Teyana Taylor demain. Restera-t-elle chez G.O.O.D Music ou tentera-t-elle de partir vers de nouveaux horizons ? Quoi qu’il en soit, malgré sa voix merveilleuse, ses talents incontestables et ses nombreux coups d’éclat, nous sommes en 2018 et la princesse Teyana Taylor est toujours en quête de son happy ending.

Par Jérémie Léger, publié le 04/07/2018

Copié

Pour vous :