AccueilMusique

Quand Donald Trump se passait à fond "Donald Trump" de Mac Miller dans sa Trump Tower

Publié le

par Henri Margueritte

Oui, quand Donald Trump n’était pas encore président, il écoutait "Donald Trump" de Mac Miller à fond dans son bureau de la Trump Tower.

Le comité judiciaire du Sénat américain a récemment rendu public un nombre incalculable de documents écrits, manuscrits, textos, mails et autres faisant état d’une rencontre en 2015 entre le clan Trump et une délégation russe qui leur promettait des infos compromettantes sur Hillary Clinton.

Parmi ces milliers de pages, une interview de 375 pages (le lien est ici pour les plus vaillants) du futur président Trump avec Robert Goldstone, un célèbre journaliste et publicitaire britannique. Et sur ces 375 pages, une page fait état d’une situation plutôt insolite. Donald Trump écoutait à fond le morceau "Donald Trump" de Mac Miller, arborant même fièrement le disque de platine reçu par l’artiste pour ce single – ce détail aura son importance, vous verrez.

"Nous y sommes allés et avons eu droit à 10 minutes avec monsieur Trump. Emin a dit bonjour, a posé pour le photographe, et pendant ce temps-là monsieur Trump était en train d’écouter du rap à fond quand nous sommes arrivés. Parce qu’il savait que je travaillais dans la musique, il m’a présenté un disque de platine reçu pour le morceau 'Donald Trump', c’est grâce à ça que je me souviens de cet incident. Je lui ai dit qu’il ferait peut-être mieux de jeter un œil aux paroles de la chanson avant de s’en réjouir tant que ça."

Lors d’une interview accordée au journal The Hill en juillet 2015, l’actuel président des États-Unis a jugé bon de finir la rencontre par un petit morceau de rap. Vous l’aurez deviné, Donald Trump écoutait à fond "Donald Trump" dans les enceintes de son bureau de la Trump Tower. "Un grand morceau" selon lui. Un jugement qu’il s’empressa de masquer lorsque les paroles sont devenues un peu plus rudes : "Je ne dirais pas que c’est vraiment bien pour les femmes".

"Tu n’es qu’un amas d’os et de peau égomaniaque"

À en lire ces témoignages, on pourrait presque croire que Mac Miller et Donald Trump s’entendent à merveille, il n’en est rien. Sorti en 2011, le morceau avait littéralement été l’un des hits de Mac Miller, aujourd’hui encore la chanson fait partie de ses classiques. Et lorsque le morceau est sorti, Donald Trump couvrait d’éloges celui qu’il se plaisait à définir comme le nouveau Eminem, se disant même fier de lui.

Mais ça, c’était avant que Donald Trump ne réclame de l’argent suite à ce morceau. Dans un tweet posté en 2013, l’actuel président des États-Unis disait ne vouloir récupérer que l’argent, et rien d’autre.

"Petit Mac Miller, je veux juste l’argent et pas la plaque que tu m’as donnée !"

Peu de temps après ce tweet, le morceau est devenu single de platine, ce qui a littéralement déchaîné Donald Trump. On est alors rapidement passé de "je veux juste l’argent" à "embrasse mon cul !"

"Ça vient de tomber, le morceau de Mac Miller 'Donald Trump' est platine, dites à Mac Miller de m’embrasser le cul !"

De son côté, lors d’une interview donnée au Nightly Show en 2016, Mac Miller a clairement dit ce qu’il pensait de Donald Trump, et ce n’est pas très amical.

"Le problème, c’est que je ne sais même pas si tu es mauvais. Je crois que tu n’es qu’un amas d’os et de peau égomaniaque, assoiffé d’attention et de pouvoir, psychopathe, prêt à accepter n’importe quoi tant qu’il sera mis en lumière, ne serait-ce qu’une minute."

À voir aussi sur konbini :