AccueilMusique

Quand Donald Glover se considère comme le nouveau 2Pac

Publié le

par Jérémie Léger

Le rappeur et créateur d’Atlanta est-il le nouveau 2Pac ? Selon lui, la question ne se pose pas.

<em>Atlanta.</em> (© FX Networks)

Entre l’arrivée imminente de la nouvelle saison d’Atlanta, son avenir musical et ses multiples projets cinématographiques, les questions pour Donald Glover ne manquent pas. Le journaliste du magazine Esquire, Bijan Stephen, s’est longuement entretenu avec l’artiste, et au fil d’une conversation riche en révélations, celui-ci s’est targué une comparaison plutôt audacieuse. Donald Glover et 2Pac, même combat ?

C’est en tout cas ce que le rappeur a clamé haut et fort :

"Je suis le nouveau Tupac, mais dans une version plus étrange. J’ai grandi de la même façon que lui. Ma mère ne faisait pas partie des Black Panthers, mais mes parents étaient de fervents activistes pour la cause noire. De plus, ma mère m’a poussé à faire des études dans l’art du spectacle. Elle disait : 'C’est là où tu dois être.'

Parfois, il est nécessaire de jouer un rôle pour que les gens nous comprennent, même si dans les faits, nous sommes bien plus complexes qu’ils ne le pensent. Parfois, il est vraiment difficile de simplifier sa façon d’être pour que les gens puissent la comprendre. Le storytelling est une manière d’y parvenir. Après tout, la vie est juste une histoire."

Monument légendaire de la culture hip-hop, 2Pac a bien évidemment influencé un nombre énorme de rappeurs. Glover est ainsi loin d’être le premier à oser la comparaison : avant lui, des artistes comme Young Thug, Kodak Black, Joey Bada$$, 50 Cent, Kanye West ou encore XXXTentacion se sont aventurés sur ce terrain glissant.

Mais le seul qui semble un tant soit peu suivre ses traces, c’est Kendrick Lamar. Et contrairement à celle de ses homologues, la revendication du rappeur de Compton semble relativement bien acceptée. Mais qu’en penserait l’intéressé ? Acquiescerait-il fièrement, ou retournerait-il dans sa tombe en voyant son héritage évoqué à tort et à travers ?

À voir aussi sur konbini :