AccueilMusique

Docu : avec "Destiny", The Fader conte la naissance de Princess Nokia

Publié le

par Naomi Clément

Une plongée renversante dans le monde de la rappeuse.

Princess Nokia possède bien des visages. Depuis ses débuts sous le nom de Wavy Spice en 2010, cette artiste new-yorkaise, également connue sous le nom de Destiny, n'a cessé d'explorer les styles et d'exploser les codes, distillant tantôt un rap violent, tantôt un R'n'B chaleureux, et collaborant tour à tour avec Ratking ou Mykki Blanco.

"Avec Princess Nokia, je peux projeter les aspects multidimensionnels de ma personne, chose que je ne pouvais exprimer sous Wavy Spice, expliquait la jeune femme de 24 ans à Bullett Media en 2013. Je peux m'aventurer dans n'importe quel domaine musical, et devenir n'importe quelle personne. Ma musique parle à tout le monde : les Banjee girls de Harlem, les ados déjà mariées du Moyen Orient, ou les jeunes gays d'Asie de l'Est. Les étiquettes n'ont plus raison d'être. [...]"

Trois mois après la sortie de son EP 1992, sur lequel on retrouvait notamment les très bons "Tomboy" et "Brujas", Destiny Nicole Frasqueri (de son vrai nom) fait aujourd'hui l'objet d'un documentaire : Destiny. Produit par The Fader et réalisé par Orian Barki, ce film de 16 minutes nous propulse, sans filtre aucun, dans l'histoire complexe et souvent violente de la New-Yorkaise – et nous aide, entre sessions d'enregistrement miteuses, apartés intimes et concerts en culotte courte, à mieux comprendre la raison de sa musique.

À voir aussi sur konbini :