AccueilMusique

Docu : Backeurs, les géniaux faire-valoir du rap français

Publié le

par Thibault Prévost

Avec Backeurs, StreetPress rend justice à ceux qui rappent dans l'ombre des MC, entre plaisir de la scène et frustration de tenir le second rôle.

"Le backeur, c'est le pote de la star, celui qui est là...[...] On a toujours cru que le back faisait [...] que les fins de phrase, ce qui est tout pourri." C'est avec ces mots que s'ouvre le documentaire Backeurs, réalisé par StreetPress, qui rend hommage aux techniciens de l'ombre du rap français, ceux qui accompagnent sur scène ou en studio les plus grands MC pour enrichir, galvaniser et sublimer leurs textes d'un surplus d'énergie et d'impact. Ils s'appellent Sanka, Sako, OGB, S-PI ou Brav et rappent aux côtés de Giorgio, Akhenaton, Kery James, Youssoupha ou Médine, pour les soutenir, les guider ou leur permettre de souffler entre deux punchlines.

À la croisée du sidekick, du complice et du souffleur de théâtre d'antan, le backeur joue un rôle étrange, suspendu entre le plaisir de la scène et de la création et la frustration de ne pas recevoir la même reconnaissance que l'autre. Son travail est méconnu des non-initiés, presque invisible au néophyte, mais est pourtant essentiel, et les protagonistes de ce documentaire de 14 minutes s'accordent tous à le rappeler, revendiquant la fierté de faire ce métier. La prochaine fois que vous écouterez un son, prêtez l'oreille : dans l'espace infime qui demeure entre l'instru et la voix, des hommes de l'ombre font le boulot, avec beaucoup de talent.

Pour regarder le docu dans son intégralité, rendez-vous sur StreetPress.

À voir aussi sur konbini :