©DR/Wikimedia Commons

Les DJ du monde entier sont en deuil : Pioneer DJ est à vendre

L'entreprise japonaise Pioneer fait face à de sérieux problèmes financiers, et souhaite vendre sa branche mythique Pioneer DJ.

Si Pioneer DJ est toujours leader du marché de matériel de DJ, l’avenir de la firme demeure incertain. Comme le rapporte le média japonais Nikkei Business, l’entreprise-mère Pioneer souhaiterait se séparer de sa branche Pioneer DJ. Car même si cette dernière a un chiffre d’affaires toujours élevé (200 millions de dollars en 2018), c’est la société-mère Pioneer qui fait face à de grandes difficultés financières.

Un problème qui dure depuis plusieurs années, puisque Pioneer avait déjà vendu 85 % des parts de Pioneer DJ en 2015 à la société américaine KKR & Co. Désormais, Pioneer souhaiterait donc se séparer des 15 % de parts restantes de Pioneer DJ contre environ 500 millions d’euros, et ainsi couper les ponts avec la marque plébiscitée par les DJ du monde entier.

Publicité

Cependant, ce n’est pas pour autant que Pioneer DJ (et non Pioneer) va quitter l’industrie du DJing, comme le précise très justement Digital DJ Tips. Il ne s’agit que d’un rachat et il y a de fortes chances que des sociétés comme KKR & Co – actionnaire majoritaire de Pioneer DJ – souhaitent revendre l’entreprise pour faire du profit. Mais l’activité de Pioneer DJ restera la même, peu importe le propriétaire.

Pour faire simple, Pioneer DJ est à vendre mais continuera de produire du matériel de musique électronique, tandis que la marque-mère Pioneer quitte définitivement le marché du DJing.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 07/05/2019

Pour vous :