Die Antwoord annonce la fin du groupe, un film et sort un morceau

On ne les arrête plus.

Une mixtape, plusieurs morceaux, un clip annonçant un futur album, et une marque de cannabis : l'été 2016 a été marqué par le tampon indélébile du groupe sud-africain le plus dérangeant/dérangé, Die Antwoord. Et quand on pensait être tranquille jusqu'au 16 septembre, date de sortie du long format Mount Ninji and Da Nice Time Kid, on s'en prend encore plein la tronche.

Publicité

Un nouveau single en mode rap cracra efficace est surgi de nulle part, "Fat Faded Fuck Face", en même temps qu'une interview de Ninja sur Exclaim!, comme le relève Pitchfork. On y apprend entre autre que le groupe a une date de péremption, à savoir septembre 2017 :

"Die Antword meurt ce jour-là. Tout est fini. J'en suis ravi. Je ne suis pas du tout effrayé de la fin. Je suis un Ninja. Je n'ai pas peur de la mort."

Avant cela, le duo veut finir en grande pompe avec une exposition au Musée d'art contemporain africain de Cape Town, suivi d'un film, South African Ninja, qui sera un film de gangsters avec des ninjas africains. Un long métrage écrit dès le début des aventures des deux hurluberlus. Ninja annonce la couleur :

Publicité

"Tout dans ce film est fictionnel, comme un film classique, mais c'est dur et cru, et tout aura des parallèles à nos vies, donc cela aura une connexion surréaliste à tout."

Par Arthur Cios, publié le 09/09/2016

Copié

Pour vous :