AccueilMusique

Le drame du concert de Travis Scott alimente les théories du complot sataniques

Publié le

par Younes Sekkat

Entre signes et théories sataniques, Travis Scott est considéré comme planificateur d’un "sacrifice" selon les complotistes.

La tragédie lors de l’Astroworld Festival ne cesse de faire parler et les théories du complot fusent sur les réseaux sociaux. À la suite de la mort de 8 personnes et de centaines de blessées durant le festival, TikTok et Twitter s’enflamment avec plusieurs vidéos illustrant des signes sataniques qui accumulent des millions de vues. Les auteurs de celles-ci concluent que l’événement ne ressemblait pas à un festival mais plutôt à "un sacrifice", dont l’organisateur serait Travis Scott.

@floodlightforever

was the #travisscott #astroworld festival a #satanic #ritual ? #conspiracytok #conspiracy

original sound - FLF

Dans l’analyse de ces vidéos, des symboles et rituels sataniques orchestrés par Travis Scott sont pointés du doigt. Selon les médias Rolling Stone et Complex qui ont contacté un représentant de TikTok, la plateforme travaillerait activement pour sanctionner ces contenus contraires au règlement de la communauté et éviter que ces vidéos complotistes ne se retrouvent dans les suggestions.

"See ya on the other side"

Parmi les signes sataniques relevés par les fidèles de la théorie du complot : le tee-shirt de Travis Scott qui illustre des personnes qui deviennent des démons après avoir traversé et chuté dans un portail.

La forme de la scène en croix inversée est également pointée du doigt, ainsi que les différents yeux projetés sur les écrans et scrutant les spectateurs. Des internautes se sont aussi insurgés face à la réaction de Travis Scott, les yeux rivés sur une victime transportée au milieu de la foule. 

Chargement du twitt...

L’entrée du festival, représentant l’Astroworld de Travis Scott bouche grande ouverte, est fortement comparée au tableau Christ in Limbo de Jérôme Bosch illustrant une sculpture de la tête d’un démon qui représente la porte d’entrée pour l’enfer. Tout cela appuyé par le slogan d’Astroworld : "See you on the other side", qui signifie "Rendez-vous de l’autre côté"… Phrase qui est apparue sur l'écran géant et n'a pas manqué d'attirer l'œil des internautes. Une preuve de plus que le concert était en réalité un sacrifice selon les complotistes.

Tableau Christ in Limbo réalisé par Jérôme Bosch en 1550.

Quelques jours avant le festival, Travis Scott sortait un morceau nommé "Escape Plan", accompagné de cet artwork : 

De quoi alimenter davantage encore les théories, en plus de l’imagerie promotionnelle autour du concert ayant attrait à la mort et aux portails vers l’au-delà. Satan serait-il déguisé en Travis Scott ? Nous ne pensons pas, mais pour les amateurs de cette théorie satanique du complot, il se peut…

À voir aussi sur konbini :