AccueilMusique

De La Soul et une flopée de MC's cultes taclent Donald Trump dans un morceau percutant

Publié le

par Valentin Després

Les New-Yorkais ont invité Styles P., Talib Kweli, Pharoahe Monch, Chuck D... sur Remove 45, pour inciter les Américains à voter.

L’élection américaine se rapproche à grands pas. À moins d’une semaine du scrutin, le trio De La Soul a demandé à cinq MC’s de lui prêter main-forte pour envoyer un brûlot anti-Trump dans la plus pure tradition hip-hop des 90’s. Sur la liste des invités de Remove 45 : Styles P., Talib Kweli, Pharoahe Monch, Mysonne et Chuck D, cofondateur de Public Enemy.

Le morceau s’ouvre sur un discours du président Trump soutenant la police, qui aurait, d’après lui, "été fabuleuse sur tous les plans et dans son écrasante majorité". Par-dessus cet extrait, on entend la voix de George Floyd, qui hurle qu’il ne peut plus respirer. S’ensuit une volée de couplets à propos du racisme, de la xénophobie, de la politique d’immigration ou encore du narcissisme de l’actuel occupant du bureau Ovale. "Lorsqu’on en arrive à ce président et ce gouvernement, on doit exercer notre droit de vote et le retirer de ses fonctions", a déclaré le groupe dans un communiqué.

D’autres rappeurs ont fait entendre leur voix dans le cadre de cette campagne présidentielle sous tension. 50 Cent a publiquement affiché son soutien à Trump, parce qu’il craignait de "devenir 20 Cent", à cause de la politique de taxation des riches qu’envisage Joe Biden. Il est ensuite revenu sur ses propos. Ice Cube a, de son côté, accepté de travailler avec les équipes de campagne de l’actuel président, dans le cadre d’un plan destiné à regagner le vote de la population afro-américaine. Son initiative lui a valu de nombreuses critiques.

Reste désormais à savoir si l’engagement de ces artistes issus du hip-hop aura une influence sur le résultat du scrutin. Celui-ci aura lieu ce mardi 3 novembre.

À voir aussi sur konbini :