Wikimedia/Heinrich Klaffs

De Gainsbourg à Ray Charles, l’INA ressort en vinyles des live inédits

L’INA et Diggers Factory lancent la collection "33 tours avec l’INA". Trois vinyles issus du catalogue de l’INA, afin de faire revivre des moments inédits. 

Amateurs de chanson française et de jazz, tenez-vous bien. L’INA (Institut national de l’audiovisuel) s’est associé à Diggers Factory, une plateforme communautaire de pressage de vinyles à la demande, pour éditer des 33 tours inédits d’artistes cultes.

Publicité

Issus des collections de l’INA, les premiers shows intimes de Serge Gainsbourg à la radio française, le live de Ray Charles au palais des sports de Paris en octobre 1961 ainsi que la prestation de Dalida à l’Olympia le 8 décembre 1961 font partie des trois premiers essais de cette alliance.

Grâce à ces éditions limitées, l’INA aimerait faire revivre à tous les aficionados de musique ces moments du passé. Parce que le son d’un concert n’est jamais le même selon la date et l’endroit et parce que la magie opère chaque jour, chaque instant diffère, ces vinyles s’adressent à tous ceux qui n’étaient pas présents ou qui l’étaient mais qui voudraient revivre ces moments.

Vous pouvez dès à présent les préacheter afin de faire partie des heureux qui posséderont ces vinyles rares. Si un vinyle ne parvient pas à réunir les fonds nécessaires afin de lancer son pressage, à savoir 300 préachats, vous serez remboursés.

Publicité

Par Chayma Mehenna, publié le 08/05/2017

Pour vous :