AccueilMusique

De Beyoncé à Bowie, les looks emblématiques signés Thierry Mugler

Publié le

par Inès Richardson

Retour sur les coups d’éclat de l’incontournable créateur de mode français, qui nous a quittés à l’âge de 73 ans.

De Beyoncé à Bowie, les looks emblématiques signés Thierry Mugler

Le célèbre créateur de mode français Mandfred Thierry Mugler, dont la marque du même nom a été portée par David Bowie, Lady Gaga, Beyoncé et bien d’autres, est décédé dimanche à 73 ans. Devenu célèbre pour ses défilés futuristes hors norme, ses spectacles majestueux et ses créations qui ont fait des femmes de véritables héroïnes, le maître de la démesure a habillé tout au long de sa brillante carrière les plus grandes stars de la musique. Retour sur les plus iconiques tenues du créateur.

David Bowie

Au fil des années, la marque Mugler est devenue synonyme de style audacieux et rebelle. Avec des pièces dramatiques qui faisaient référence aux beaux-arts, au théâtre, à l’architecture et aux androïdes, son travail a rapidement traversé le monde de la musique. Inspirantes et réclamées par un bon nombre d’artistes, ses pièces marquantes ont révélé les individualités les plus exceptionnelles et glamour.

L’un des premiers musiciens à mettre la marque à l’honneur est David Bowie, dont la carrière a beaucoup été marquée par la mode. En 1979, il apparaît avec une robe-tailleur violette au Saturday Night Live et continue plus tard de collaborer avec le créateur, notamment pour la conception de son smoking de mariage avec la mannequin Iman dans les années 1990.

Quand Thierry Mugler snobait Michael Jackson

Homme perfectionniste et visionnaire, il n’offre pourtant pas à tout le monde la possibilité de porter du Mugler. Le marketing ne l’intéresse pas et ne se préoccupe ni de son image, ni de ce qu’elle peut vraiment rapporter.

En 1994, il renvoyait Michael Jackson dans ses pénates après que celui-ci a demandé de travailler sur ses costumes de scènes. Alix Malka, son ancien directeur de la communication, raconte que "le chanteur lui avait demandé de passer dans son studio pour écouter son nouvel album Dangerous et ainsi voir ce que ça lui inspirait. En réalité, il voulait aller dîner avec ses amis à Los Angeles".

Queen B

Mugler prend sa retraite en 2002 mais continue à créer des vêtements au cours des deux décennies suivantes. Amoureux de la mode et de la performance, il se consacre alors à des projets où le but est de surprendre et de faire rêver. En 2009, Beyoncé le choisit personnellement comme directeur artistique de sa tournée mondiale "I Am…".

Le créateur imagine un prototype de costume fait de plusieurs pièces aimantées qui seraient éjectées via un système électronique mais, faute de moyens, les vêtements n’ont pas pu être développés. Pourtant, 58 tenues au total seront portées par Queen B et ses danseurs, incarnant à la perfection la puissance de la femme, sa modernité et sa beauté. Mugler a également joué un rôle dans la chorégraphie, la conception de l’éclairage et la direction artistique du spectacle, ainsi que dans la production du film du concert.

Mais aussi Lady Gaga, Cardi B…

Ses archives ont fourni certains des looks les plus emblématiques de la musique pop contemporaine. Après Beyoncé, Lady Gaga portait à son tour une tenue vintage signée Mugler dans le clip "Telephone" de 2010. Aux Grammys 2011, beaucoup se souviennent de la mise en scène surprenante où la chanteuse sortait d’un œuf pour dévoiler sa mémorable robe jaune poussin.

Son sens de la coupe et son exacerbation des stéréotypes du corps féminin mettaient en valeur des bustiers hyper-sexualisants, décolletés abyssaux et épaulettes futuristes. La robe va au-delà des époques, elle est intemporelle et Mugler la réinvente sans cesse selon les personnalités qui l’inspirent.

Prônant la liberté des droits des femmes et de leur sexualité, la rappeuse Cardi B a été l’une des dernières célébrités à porter ses pièces et à être photographiée avec le créateur. Lors de l’ouverture de sa rétrospective au Musée des arts décoratifs de Paris en septembre dernier, elle affirmait son admiration pour Manfred Thierry Mugler tout en honorant sa création avec sa combinaison rouge surplombée d’un dos à plumes.

On pleure aujourd’hui la disparition du créateur, figure appréciée et respectée, qui aura bouleversé les codes de la mode française et inspiré les plus grands artistes de toutes les générations. Mandfred Thierry Mugler aura fait des hommes et des femmes de véritables héros et héroïnes du show, de la mode et des arts provoquant sans cesse les plus vives émotions à l’image des couleurs de sa création.

On le quitte sur la reprise de "Where Is My Mind" des Pixies par le groupe Nada Surf, qui berçait la publicité de son célèbre parfum Angel en 2020.